Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Urgence médicale pour Marine Le Pen : que s’est-il passé ?

Publié par Celine Spectra le 28 Nov 2022 à 11:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce jeudi 24 novembre, alors que le vote de l’inscription du droit à l’interruption volontaire de grossesse dans la Constitution a eu lieu à l’Assemblée, Marine Le Pen ne pouvait pas être présente. Une absence remarquée dans l’hémicycle, mais que Jordan Bardella a tenu à justifier dès le lendemain, alors qu’il était présent sur le plateau de France Info.

>> À lire aussi : Qui est Nolwenn, la compagne de Jordan Bardella et membre de la famille Le Pen ?

Marine Le Pen face à des problèmes de santé

« Elle est comme tout le monde ». Alors que les États-Unis ont de nouveau fait un grand pas en arrière en ce qui concerne l’avortement, ce jeudi 24 novembre était un jour historique pour notre pays. En effet, l’Assemblée nationale a voté pour l’inscription du droit à l’interruption volontaire de grossesse dans la Constitution. Mais dans l’hémicycle, une absence a été remarquée… Celle de Marine Le Pen.

Dès le lendemain, Jordan Bardella a souhaité justifier cette absence dans l’émission 8.30 sur France Info.

Marine Le Pen a eu une petite urgence médicale qui l’a empêchée de participer au vote. Mais elle était bien présente dans la matinée pour proposer son amendement.

Néanmoins, la présidente du Rassemblement National a fait savoir à son chef intermédiaire que si elle avait participé au vote, elle se serait « abstenue ».

>> À lire aussi : « Calmez vous monsieur Darmanin » : échange tendu entre Jordan Bardella et Gérald Darmanin (vidéo)

Marine Le Pen contrainte de s'éclipser de l'hémicycle pour « urgence médicale »

Marine Le Pen candidate en 2027 ?

Ce n’est un secret pour personne, Marine Le Pen sera très certainement candidate à la présidentielle 2027. Personne n’en doute au Rassemblement National et c’est même central dans le narratif élaboré par ses conseillers depuis la rentrée.

Mais Marine Le Pen est consciente que si elle souhaite prendre de la hauteur, il est nécessaire qu’elle se « présidentialise » davantage et plus que jamais, comme le confient ses proches, « se sortir les mains du cambouis ».

« La gestion du Rassemblement National, ce n’est plus de son niveau et puis elle a déjà assez donné ! », explique notamment l’un de ses fidèles.

>> À lire aussi : Marine Le Pen : ce divorce qu’elle a énormément de mal à digérer

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0