Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

« Vous m’avez vendu Elisabeth Borne… » : Emmanuel Macron sur le point de se séparer de sa Première ministre ?

Publié par Alicia Trotin le 28 Mar 2023 à 11:26
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Après de multiples utilisations du 49.3 et le déclenchement d’une grève nationale, Élisabeth borne est sous le feu des projecteurs et pour les mauvaises raisons. Un ancien conseiller a notamment confié au Point que le Président était particulièrement agacé par sa première ministre et qu’il ne s’était pas privé de délivrer des propos très durs à son égard.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Elisabeth Borne sur le départ ? Emmanuel Macron répond

Le président se serait trompé

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

Si en apparence Emmanuel Macron semble être indifférent face à la colère du peuple, il semblerait qu’en interne cela soit bien différent. Le président aurait la fâcheuse tendance de remettre tout sur la faute des autres, d’après un de ses anciens conseillers.

« Pour Macron, dans ce genre de moments, c’est toujours la faute des autres« 

La suite après cette publicité

Et comme si ce n’était pas assez clair, le chef de l’État a clairement exprimé son impression d’avoir fait une erreur en accordant sa confiance à sa première ministre.

« Vous n’avez pas voulu de Catherine Vautrin, vous m’avez vendu Élisabeth Borne comme la perle rare, et voilà où on en est !« 

La suite après cette publicité

En total opposition avec ses déclarations, Emmanuel Macron aurait assuré en privé qu’il regrettait l’adoption de cette réforme, tout comme il s’en voulait d’avoir fait confiance à Elisabeth Borne.

À lire aussi : Emmanuel Macron : Catastrophe pour le président…

Une bonne leçon

La suite après cette publicité

L’ancien conseillé interviewait par Le Point a donné son interprétation de la situation, et le moins que l’on puisse dire, c’est que tout cela est très peu flatteur pour Elisabeth Borne.

« Pour la première fois, avec les retraites, le président a laissé faire sa Première ministre et son gouvernement sans mettre beaucoup d’énergie dans la machine. Il a fait confiance, et ça n’a pas marché. La leçon de tout cela, c’est qu’il n’est pas possible de confier les rênes d’un pays à un technicien. »

La suite après cette publicité

Si le président tire une bonne leçon de cette réforme, pour les manifestants cela ne s’arrêtera pas là. La tension monte, les accidents au sein des manifestations augmentent : beaucoup attendent une réaction de la part d’Emmanuel Macron.

À lire aussi : Emmanuel Macron : L’Élysée révèle le prix de sa montre et pourquoi il l’a enlevée

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.