Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Il perd 30 000 euros suite à une erreur de sa banque qui nie toute responsabilité

Publié par Léa Lecuyer le 10 Mai 2023 à 18:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Bien que l’erreur soit humaine, certains seraient bien malheureux de voir leur compte bancaire débité d’une telle somme. Alors qu’il souhaitait transférer son plan épargne logement d’une valeur de 32 500 euros, au sein d’une autre banque, un trentenaire a fait l’amère expérience de perdre la totalité de ses fonds. Aujourd’hui, il fait appel à la justice.

À lire aussi : Ces deux raisons étonnantes pour lesquelles les banques peuvent vous refuser un crédit immobilier

La suite après cette publicité

Un transfert de PEL vers une autre banque qui tourne mal

Un cauchemar qui devient réalité. Client auprès de la société BNP Paribas, un homme de 32 ans s’est vu déposséder de 32 500 euros, en souhaitant déplacer son fond d’épargne dédié au logement vers un autre compte bancaire situé au Crédit mutuel.

Racontant sa mauvaise expérience au journal Le Monde le 14 janvier 2022, ce statisticien avait le projet d’acquérir un appartement. Ainsi, à l’instar du commun des mortels, il décide de monter un dossier d’emprunt en collaborant avec un courtier.

La suite après cette publicité

Dans cette procédure, l’homme décide alors de demander son « relevé de compte » auprès de BNP, où est placée une importante somme d’argent pouvant lui servir « d’apport complémentaire ». Sa conseillère lui expliquera ensuite d’écrire « en courrier simple » afin de poursuivre son projet.

Ainsi, le client s’exécute et prépare une lettre contenant son relevé d’identité bancaire (RIB) accompagné d’un mot précisant de « (le) contacter sur (son) téléphone portable ou bien sur (son) courriel en cas de question ».

C’est à son retour de vacances, un mois plus tard, que le trentenaire voit son compte du Crédit Mutuel plus vide que jamais. Pas le moindre euro de son PEL y avait été transféré. Contactant sa banque inquiet, la société explique que ses fonds ont été envoyés sur un compte situé au Crédit Lyonnais (LCL), correspondant au RIB fourni dans son courrier, mais qui n’était bien sûr pas à lui.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Attention à cette arnaque qui peut vous prélever jusqu’à 600 euros sans votre autorisation

Elle perd 30 000 euros suite à une erreur de sa banque qui nie toute responsabilité

Un problème de code BIC

La suite après cette publicité

BNP Paribas a accepté de répondre aux questions du Monde. Pour la banque, il s’agit d’une erreur de la part du client qui aurait donné un mauvais RIB. Selon elle, aucune « fraude interne » n’a pu être confirmée.

Se sentant lésé, le statisticien a engagé un avocat. Celui-ci prétend que la première banque pourrait avoir échangé le code BIC du Crédit Mutuel avec celui du Crédit Lyonnais. Une hypothèse sur laquelle BNP Paribas n’a pas hésité à revenir.

« Il existe plusieurs centaines de codes banque et nous ne pouvons pas considérer qu’un banquier ait à (les) connaître tous« , se défend la banque avant d’ajouter qu’elle s’est « strictement conformée aux instructions » partagées par son client. Quant à LCL, la société n’a fourni aucune information à BNP Paribas, sur le chanceux bénéficiaire qui a récolté les 32 500 euros.

La suite après cette publicité

Il faut donc toujours vérifier et même au fond de son porte monnaie pour tomber sur une piece 1 euro rare qui peut valoir une fortune !

À lire aussi : Impôts : une erreur du fisc sème la pagaille dans de nombreuses déclarations

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

La suite après cette vidéo