Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Clash

Complément d’enquête : Booba envoie des gros tacles à Magali Berdah

Publié par Elodie GD le 01 Déc 2023 à 16:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Interrogé par Tristan Waleckx dans Complément d’enquête, Booba a donné son avis sur l’évolution de Cyril Hanouna. Profitant de la présence du rappeur sur le fauteuil rouge, le journaliste a évoqué l’affaire qui l’oppose à Magali Berdah.

Publicité

À lire aussi : « Deux mois que ça dure » : Booba victime de harcèlement

Booba revient sur la dégradation de ses rapports avec Cyril Hanouna

En guerre avec Cyril Hanouna depuis quelque temps, Booba a accepté de répondre aux questions de Complément d’enquête. Il a notamment pointé du doigt le changement d’attitude de Baba, avec qui il entretenait auparavant une forte amitié. Des liens qui depuis se sont dégradés. Les internautes ont pu y assister au travers des clashs auxquels les deux hommes se livrent à distance, via les réseaux sociaux ou la télévision.

Publicité
Complément d'enquête : Booba revient sur l'affaire des "influvoleurs"

Selon Booba, Cyril Hanouna serait passé d’un homme « assez simple » , « gentil » et « bon enfant » , à une sorte de « semi-mafieux » , « semi-racaille » .

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Et s’il a assuré ne pas avoir peur de Cyril Hanouna, Booba craint tout de même les relations que l’animateur a développées au fil des années. Des relations capables de « coups fourrés » , selon lui. « Quand un clown se met à proférer des menaces comme un voyou, il y a un problème » , a-t-il affirmé.

Publicité
Publicité

À lire aussi : Booba lance sa propre agence de talents : il révèle l’identité de ses premières recrues

Magali Berdah, « un démon » ?

Très vite, la discussion a bifurqué sur Magali Berdah. S’il reconnaît avoir parfois dépassé les bornes dans ses prises de paroles sur les réseaux sociaux, Booba ne regrette rien. Pour lui, il s’agit d’un combat qu’il était nécessaire de mener.

Publicité

Il y a peu, le rappeur a été condamné pour harcèlement moral. Un délit qu’il ne nie pas. « S’ils appellent ça comme cela, je le reconnais » , a-t-il concédé, soulignant tout de même qu’il n’était pas responsable de la réaction des followers qui se sont acharnés contre l’agent.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

Aujourd’hui, Booba n’est plus autorisé à citer Magali Berdah. Une interdiction à laquelle il se tient, même s’il la qualifie de « démon«  face au journaliste. Amusé par la publication de récentes vidéos dans lesquelles cette dernière le cite à plusieurs reprises, s’affichant en larmes face aux caméras, il a toutefois laissé entendre qu’il pourrait à son tour porter plainte contre elle.

À lire aussi : Magali Berdah réclame 30 millions d’euros à Booba. Le rappeur se paie sa tête

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.