Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

L’ancienne cheffe du renseignement retrouvée assassinée à son domicile!

Publié par Elodie GD le 29 Oct 2020 à 17:15
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’ancienne cheffe du renseignement territorial, Martine Bertrand, a été retrouvée morte ce mardi à son domicile. Alertés par ses proches qui ne parvenaient pas à la joindre, les forces de l’ordre ont trouvé l’ancienne policière avec un sac sur la tête.

Publicité
L'ancienne cheffe des renseignements a été retrouvée assassinée à son domicile ce mardi

A lire aussi: Meurtre, viol, oreille coupée : Six SDF jugés pour avoir commis l’horreur !

La cheffe du renseignement assassinée

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Le 27 octobre dernier, le corps sans vie de Martine Bertrand, 57 ans, a été retrouvé à son domicile du village de Montgardin. Coincé entre une porte fenêtre et un volet, le cadavre de l’ancienne policière présentait également une laisse de chien et un câble électrique enroulés autour du cou, ainsi qu’un sac plastique sur la tête.

Publicité

Le parquet de Gap a ouvert une enquête judiciaire pour homicide volontaire. La veille encore, les enquêteurs cherchaient à joindre l’ancienne cheffe du renseignement par rapport à son fils de 16 ans. Ce dernier avait été placé en garde à vue pour une affaire de drogue. Il avait été interpellé à Briançon pour une affaire de cannabis.

Le fils de la victime passe aux aveux

Ce mardi soir, le fils de l’ancienne cheffe du renseignement a été placé en garde à vue pour meurtre. Le procureur Florent Crouhy a évoqué « certaines incohérences du mineur sur les conditions de disparition de sa mère ». Selon le chef du parquet, le jeune homme a été retrouvé « porteur de son téléphone et de sa carte bancaire ».

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

Au cours de sa garde à vue, l’adolescent a finalement reconnu avoir tué sa mère.  « Les circonstances devront être précisées au regard notamment des éléments médicaux légaux et de l’autopsie ». Mis en examen pour meurtre, il a été placé en détention provisoire.

A lire aussi: Meurtre d’Alexia Daval : nouveau rebondissement dans l’affaire