Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Attaque au couteau dans un train : au moins deux morts à déplorer

Publié par Romane TARDY le 25 Jan 2023 à 17:55
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Après l’attaque à l’arme blanche à Gare du Nord en France, c’est en Allemagne qu’un autre incident a coûté la vie à plusieurs personnes. En effet, dans un train régional, un homme s’en est pris aux passagers.

À lire aussi : Attaque au couteau dans un supermarché : Un célèbre footballeur parmi les blessés

Des voyageurs attaqués dans un train régional

Les attaques au couteau dans les lieux publics font de plus en plus peur. Ce sont les espaces ferroviaires qui sont les plus touchés en Europe ces derniers temps. Ce mercredi après-midi, dans un train régional en Allemagne, plusieurs personnes se sont retrouvées en danger. Reliant Hambourg à Kiel, le train a été le théâtre d’une violente attaque au couteau, provoquant une scène de panique dans les wagons.

Le bilan est déjà lourd : au moins deux personnes ont perdu la vie et plusieurs blessés sont à déplorer. Ils seraient au nombre de cinq.

À lire aussi : L’agresseur de la Gare du Nord, en garde à vue, devait être expulsé…

Un motif encore flou

L’auteur présumé des faits a été arrêté en gare de Brokstedt où le train s’était immobilisé. Selon les informations de BILD, l’agresseur serait un Syrien, âgé entre 25 et 40 ans. Il a été hospitalisé après l’attaque.

Le trafic a évidemment été perturbé suite à ce grave incident et les voitures de police et ambulances ont rapidement encadré le lieu du crime.

Le motif de l’agression reste inconnu. Toutefois, l’Allemagne fait face ces dernières années à différentes menaces. L’extrême droite est notamment à l’origine de plusieurs attaques meurtrières visant des lieux communautaires ou religieux. D’un autre côté, l’ombre djihadiste plane toujours : un attentat au camion-bélier avait notamment ôté la vie à 12 personnes en 2016 à Berlin.

À lire aussi : Attentat dans des lycées français : Des établissements reçoivent des messages de menaces et d’alerte à la bombe

0