Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Drame : Un homme meurt après avoir obéi aux ordres des policiers

Publié par Sacha Jouanne le 07 Avr 2021 à 19:00

Près de Manille aux Philippines, un homme de 28 ans a été obligé par des policiers à faire 100 pompes et 300 squats car il n’avait pas respecté le couvre-feu. Il est décédé quelques heures plus tard. Une enquête a alors été ouverte.

drame-philippines-décès

>>> A lire aussi : Mort de George Floyd : Les nouvelles images chocs de ses derniers instants (Vidéo)

300 squats et 100 pompes pour ne pas avoir respecté le couvre-feu

Le 1er avril dernier, un Philippin de 28 ans, appelé Darren Manaog Penaredondo, a été arrêté par des policiers en pleine nuit. Pour cause, il n’avait pas respecté le couvre-feu mis en place, de 18h à 5h du matin, dans son village situé à proximité de Manille. Il était parti s’acheter une bouteille d’eau dans une épicerie.

En conséquence, la police locale a forcé Darren, ainsi qu’un ami présent, à faire 100 pompes devant la mairie de son village, General Trias. Mais ce n’est malheureusement pas fini pour ce jeune Philippin. Après les pompes, lui et son ami ont également été obligés de faire plus de 300 squats. Des exercices qui ont littéralement exténué ces deux hommes et surtout Darren Manaog Penaredondo.

Des châtiments qui lui ont couté la vie ?

La femme de Darren a alors témoigné de la douleur qu’il éprouvait après fait plus de 300 squats. « Cette journée-là, il a eu du mal à marcher, il rampait » , a-t-elle déclaré. Mais le calvaire va prendre une tout autre tournure. Plusieurs heures après l’arrestation, Darren meurt brutalement. Son épouse a expliqué qu’il a été pris de convulsions et que son cœur a cessé de battre.

Le maire du village General Trias, Antonio Ferrer a alors pris la parole sur Facebook. « Nous voulons savoir ce qui s’est vraiment passé, pour le bien de la famille » , a-t-il exprimé. Il a également déclaré qu’une enquête a été ouverte. Elle aura pour but de savoir si les châtiments, comme les squats et les pompes, ordonnés par les policiers ont un lien avec le décès de Darren.

>>> A lire aussi : Fusillade : un enfant de 9 ans est mort dans les bras de sa mère…