Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Il tue sa professeure car elle lui a mis une mauvaise note

Publié par FJ le 19 Nov 2023 à 15:34
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est une nouvelle qui fait froid dans le dos. Ce vendredi 17 novembre 2023, nos confrères de RMC Crime ont dévoilé l’histoire de Jeremy Goodale et l’un de ses amis, William Miller, deux étudiants du lycée de Fairfield dans l’Iowa.

Ils viennent d’être condamnés à la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir tué leur professeure d’Espagnol de 66 ans, car celle-ci lui a mis une mauvaise note. Elle a été battue à mort avec une batte de baseball.

La suite après cette publicité
tue sa professeure car lui a donne mauvaise note
© Capture d’écran Google street view

>>> À lire aussi : Armé d’un couteau, un collégien menace de tuer un prof

Il tue sa professeure à cause d’une mauvaise note

La suite après cette publicité

Le monde de l’éducation vit des heures sombres et cela est valable dans le monde entier. Après les meurtres de Samuel Paty et de Dominique Bernard qui ont bouleversé la France, ce sont les États-Unis qui ont vécu le même genre de drame.

Et pour cause, en plus des fusillades à répétitions, c’est un professeur qui vient de perdre la vie. En novembre 2021, deux étudiants de 16 ans aux moments des faits, Jeremy Goodale et l’un de ses amis, William Miller ont tué leur professeure d’espagnol âgée de 66 ans. Le corps avait été trouvé non loin du lycée de Fairfield où elle enseignait, cachée sous une bâche.

>>> À lire aussi : Drame : deux professeurs tués par balle dans les Hautes-Pyrénées

La suite après cette publicité

Un drame sanglant

Ce mercredi 15 novembre 2023, les deux hommes aujourd’hui âgés de 18 ans étaient entendus par la justice. L’histoire viendrait d’une mauvaise note donnée au devoir de William Miller. Alors que cela allait faire baisser sa moyenne générale, il a décidé de se venger.

Avec son ami, il a planifié la mort de la professeure. Alors que celle-ci se rendait dans un parc pour se promener, les deux étudiants l’ont battue à mort. Jeremy Goodale devra attendre d’avoir purgé 25 ans de détention avant de formuler une demande de libération conditionnelle. Quant à William Miller, il a écopé de la réclusion à perpétuité avec une peine de sûreté de 35 ans.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Drame : Une professeur poignardée et tuée par un élève

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

La suite après cette vidéo