Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Suicide de Lucas, 13 ans : Un nouveau rebondissement vient tout bouleverser

Publié par Fanny Jacob le 06 Nov 2023 à 21:26
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Victime de harcèlement scolaire, le jeune Lucas, alors âgé de 13 ans, a eu recours au suicide en janvier dernier. Mais nouveau rebondissement : Les quatre adolescents reconnus coupables du harcèlement ont été « relaxés ».

La suite après cette publicité

A lire aussi : Halloween : Lou Pernaut fait le buzz avec son costume contre le cyberharcèlement

Lucas, 13 ans, se suicide suite à du harcèlement scolaire

Un peu avant le décès du jeune Nicolas, lui aussi victime de harcèlement, un autre adolescent a mis fin à ses jours. Lucas avait seulement 13 ans lorsqu’il s’est ôté la vie en janvier dernier.

La suite après cette publicité
La suite après cette vidéo

Il a été retrouvé mort par pendaison dans la maison familiale située dans les Vosges. Selon ses parents, il était victime d’un harcèlement brutal de la part de plusieurs de ses camarades de classe.

Et notamment de la part de quatre adolescents. Ces quatre adolescents ont d’ailleurs été reconnus coupables du harcèlement envers Lucas en juin dernier.

affaire suicide Lucas 13 ans (1)
La suite après cette publicité

A lire aussi : « C’est possible d’avoir une photo portée en déboutonnant » : Des utilisateurs Vinted victimes de harcèlement sexuel

Les adolescents reconnus coupables sont maintenant relaxés

Sauf qu’une nouvelle information vient de nous parvenir. Les deux jeunes garçons et les deux jeunes filles reconnus coupables du harcèlement viennent d’être « relaxés » après avoir fait appel, selon leurs avocats.

La suite après cette publicité

La cour n’a reconnu aucun « lien de causalité » entre les « propos litigieux tenus par les quatre prévenus » et « la santé mentale de Lucas ».

L’avocate d’un des adolescents accusés s’est exprimé après cette annonce. Et d’après elle, c’est « un soulagement pour la mère de ce jeune, même si nous n’oublions pas ce drame. Il a donc été démontré qu’il n’y a pas eu de harcèlement scolaire ».

Une issue terrible pour la famille du jeune Lucas, comme ce fut le cas pour la famille de la jeune Lindsay.

La suite après cette publicité

A lire aussi : Deux adolescentes de 12 et 13 ans tuent leur camarade de classe

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.