Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Le saviez-vous ?

Le saviez-vous : pourquoi dit-on qu’il « pleut des cordes » ?

Publié par Lou Tabarin le 13 Mai 2022 à 14:15
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Chaque jour, le Tribunal du Net vous propose une information insolite à découvrir. Des connaissances qui, étant très peu répandues, vous permettront d’épater votre entourage, on vous le garanti !

Après s’être questionné sur la raison pour laquelle les parties génitales sont plus foncées que le reste du corps, intéressons-nous à une expression très utilisant par mauvais temps. À votre avis, pourquoi dit-on qu’il « pleut des cordes » ?

Pluie

D’où vient l’expression « il pleut des cordes » ?

Le Français et ses bizarreries, c’est toute une histoire. Nous sommes les professionnels des métaphores pour décrire des situations du quotidien ou des mots un peu tabous. Récemment, on a décrypté l’expression « poser un lapin » et répondu aux gros mystères autour des mots « bite » et « chatte » .

Lorsqu’il pleut énormément, on dit que des cordes tombent. Dans la moitié nord de la France, cette expression est très utile vu le nombre de jours où il pleut. Ce ne sont pas les Parisiens qui diront le contraire, n’est-ce pas ? Fort heureusement, des cordes ne tombent pas miraculeusement du ciel. Mais alors, pourquoi associe-t-on cet accessoire d’escalade au mauvais temps ?

L’expression « tomber des cordes » a vu le jour à la fin du XVIIIème siècle. À l’époque, quelques personnes ont trouvé une comparaison entre la pluie qui tombe à verse et les cordes. Lorsque les gouttes d’eau filent à une allure folle, une illusion d’optique laisser penser que des cordes s’abattent sur nous.

Tout cela viendrait donc d’un simple phénomène oculaire. Dans le jargon, on appelle cela la persistance rétinienne. Vous en avez sûrement déjà fait l’expérience sur les réseaux sociaux. Il suffit de regarder une image avec insistance puis de regarder ailleurs. Comme par magie, elle apparaît. Cette illusion d’optique fonctionne aussi pour les cahiers remplis de dessins. Les pages qui défilent donnent l’impression de mouvement, alors que pas du tout.

Maintenant que vous savez à quoi on fait référence quand on dit qu’il pleut des cordes, faites l’expérience lors du prochain épisode pluvial. Fixez la pluie qui tombe fort et rapidement, et vous verrez distinguerez des lignes qui ressemblent comme deux gouttes d’eau à des cordes. La faute au cerveau, qui n’arrive plus à suivre.

Pour les férus d’expressions farfelues, vous pouvez enrichir votre vocabulaire en disant « il pleut comme vache qui pisse » . Cette locution du XIXème siècle compare la façon d’uriner de la vache avec la pluie diluvienne.

De l’autre côté de la Manche, on a de la concurrence. En effet, les Anglais sont des habitués de la pluie. Pour illustrer le mauvais temps, ils disent littéralement qu’il « pleut des chiens et des chats » . Cette expression insolite viendrait des maisons où les animaux se réfugiaient en temps de pluie. Pas étanches, elles devenaient glissantes et certains glissaient du toit. Cela donnait donc l’illusion d’animaux qui tombent du ciel. On dit aussi que lors d’une tempête foudroyante, des animaux avaient été emportés dans les bourrasques de vent et sont retombés. Étonnant non ?

Sinon, vous pouvez aussi vous rabattre sur des synonymes plus simples comme flotter, dracher, bruiner, crachiner ou même pleuviner.

RETROUVEZ D’AUTRES SAVOIRS INSOLITES ICI

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0