Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Honte à vous » : Gims accusé de maltraitance animale après une vidéo polémique

Publié par Andrianaivo RAOELIJAONA le 09 Mai 2023 à 17:01
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Gims s’est, une nouvelle fois, retrouvé au cœur d’une polémique. La raison ? Le rappeur s’est filmé en train de nourrir au biberon un bébé caracal, une espère menacée. Cette vidéo postée sur Twitter a alors suscité de vives réactions des défenseurs des animaux.

À lire aussi : « Les Égyptiens avaient l’électricité » : Gims fait polémique en réécrivant l’Histoire

Décidément, il ne se passe plus une semaine sans que Gims ne fasse parler de lui. Ses déclarations farfelues sur les pyramides égyptiennes ont récemment fait couler beaucoup d’encre. Selon ses propos dans l’émission Oui Hustle, diffusée sur YouTube, l’électricité existait depuis l’Antiquité. Il n’en fallait pas plus pour devenir la risée du Web. Par la même occasion, l’interprète de Bella s’est mis à dos bon nombre d’historiens.

Comme si cela ne suffisait pas, le mari de Demdem a eu la mauvaise idée de s’afficher avec un petit félin sauvage sur Twitter. Alors forcément, l’artiste de 37 ans s’est attiré les foudres des internautes. Nombreuses sont également les associations d’aide et protection des animaux à réagir à la vidéo controversée, dont la légende est : « Tout n’est qu’amour ».

Gims
Gims @ Twitter

« Remettez vos lunettes et votre cerveau en place »

Tout porte à croire que Gims aurait dû y réfléchir à deux fois avant de poster cette vidéo sur le réseau social à l’oiseau bleu. Depuis, l’ancien leader du groupe Sexion d’Assaut s’est en effet retrouvé au cœur d’une polémique. « Ce n’est pas de l’amour c’est un animal sauvage qui meurt de faim, il serait mieux dans son habitat naturel avec sa mère », a notamment écrit un internaute.

Un autre internaute a, de son côté, évoqué la convention de Washington (CITES I). Le chanteur n’est en effet pas en possession des certificats et autorisations nécessaires pour détenir un bébé caracal. « HONTE À VOUS. Soyez digne, récemment vous n’aviez que l’air ridicule. Là, l’image que vous renvoyez est bien pire », a-t-il ajouté.

De toute évidence, les défenseurs des animaux ne pouvaient pas passer l’éponge. Beaucoup d’entre eux l’accusent de faire l’apologie du trafic d’animaux sauvages. Certains ont même affirmé que le rappeur y participe. La Ligue des Animaux s’est ainsi montrée particulièrement virulente pour dénoncer l’agissement du trentenaire. En plus d’avoir évoqué la polémique sur les pyramides en Égypte, ils ont ajouté le hashtag #teubécommejamé (bête comme jamais).

À lire aussi : EDF taquine Gims après la polémique des pyramides

Gims enchaîne les polémiques

Gandhi Djuna, de son vrai nom, a fait l’objet de critiques et de moqueries après s’être improvisé professeur d’histoire. Du coup, l’interprète de J’me tire a répondu en musique avec le titre inédit Hernan Cortes. Sur la couverture, on voit d’ailleurs des pyramides égyptiennes et un pylône électrique. Malgré tout, l’artiste ne semble pas vraiment se justifier. Il laisse en effet planer le doute sur ce coup de communication ou ce dérapage complotiste. Reste à découvrir ce qu’il compte faire après cette vidéo polémique montrant une espèce menacée.

À lire aussi : Gims : sa fille lui a ruiné sa voiture de luxe… il dévoile les dégâts

À lire aussi :

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER