Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Izïa Higelin brise enfin le silence après ses propos dérangeants sur Emmanuel Macron

Publié par Fanny Jacob le 11 Juil 2023 à 15:56
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Après avoir été taclé par l’animatrice Anne-Claire Coudray, Emmanuel Macron a été visé par la chanteuse Izïa Higelin. L’artiste a imaginé publiquement un scénario de lynchage du président en plein concert. Elle se défend après la polémique.

La suite après cette publicité

A lire aussi : Couper les réseaux sociaux en cas de crise ? Cette proposition choc d’Emmanuel Macron

La chanteuse Izïa Higelin propose le lynchage d’Emmanuel Macron à un concert

La semaine dernière, la chanteuse Izïa Higelin a tenu des propos très controversés publiquement. L’artiste a évoqué un lynchage d’Emmanuel Macron lors d’un de ses concerts à Beaulieu-sur-Mer.

La suite après cette publicité

« Il s’est dit là, ce qui ce serait bien, ce dont le peuple a envie, c’est que l’on m’accroche à vingt mètres du sol, tel une piñata humaine géante » , a-t-elle dit.

La suite après cette vidéo

« Et que l’on soit tous ici présent, munis d’énormes battes avec des clous, comme dans Orange Mécanique » , a-t-elle déclaré lors de ce concert au festival « Nuits Guitares ».

« Là, on le ferait descendre, mais avec toute la grâce et la gentillesse que les gens du Sud ont. Et on aurait tous nos battes, avec nos petits clous » , continue Izïa Higelin.

La suite après cette publicité

« Et, dans un feu de Bengale de joie, de chair vive et de sang, on le foutrait à terre. Mais, gentiment, tu vois » , a-t-elle ajouté.

Izïa Higelin

A lire aussi : Emmanuel Macron prêt à déclencher un remaniement du gouvernement ?

La suite après cette publicité

L’artiste s’excuse et explique ne pas vouloir inciter à la violence

Une déclaration qui a fait le tour de la toile et qui n’est pas passée. Une enquête a même été ouverte à l’encontre de la chanteuse.

Pour cause, ses propos passent actuellement comme une « provocation publique » , punie d’une peine de cinq ans de prison et 45 000 euros d’amende. L’artiste risque donc très gros et elle essuie maintenant les critiques.

La suite après cette publicité

Face à la polémique, Izïa Higelin s’est exprimé pour tenter de ramener le calme. Voici ce qu’elle a déclaré dans un entretien exclusif avec Ouest-France.

« Je suis bien désolée que cela ait été mal interprété, décontextualisé. À aucun moment, évidemment, je n’ai voulu inciter à la violence ou à la haine » , a déclaré Izïa Higelin.

« C’est une histoire, un liant improvisé et surréaliste entre deux titres qui parle de tout et de rien et qu’il ne faut surtout pas prendre au premier degré » , explique l’artiste.

La suite après cette publicité

« À aucun moment dans mes concerts, je n’incite à la violence ou à la haine. Ce sont toujours des lieux de bienveillance et d’amour, de folie et d’improvisation. C’est juste ça, purement et simplement » , explique l’ex-compagne de Bastien Burger.

A lire aussi : Emmanuel Macron complètement perdu : cette décision qu’il n’arrive pas à prendre

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.