Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Emmanuel Macron opéré en urgence sous anesthésie générale : qui va le remplacer ?

Publié par Sacha JOUANNE le 20 Nov 2021 à 9:51
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Durant sa coloscopie, effectuée sous anesthésie générale, le président américain, Joe Biden a été remplacé durant plus d’une heure par la vice-présidente Kamala Harris, à la tête du pays.

Mais alors comment cela se passerait en France ? Quelle personne remplacerait Macron si ce dernier devrait subir une intervention chirurgicale semblable ? On vous répond dans cet article. 

macron-remplacant-probleme-sante-présidence

>>>  A lire aussi : « Il dit connerie sur connerie » : Macron rhabillé pour l’hiver par un célèbre chanteur

Qui pour remplacer Emmanuel Macron à tête de la France en cas d’intervention chirurgicale ?

Ce vendredi 19 novembre, la vice-présidente des États-Unis, a pris les rênes de son pays. Pour cause, le président actuel, Joe Biden a subi une coloscopie sous anesthésie générale, selon les informations dévoilées par la Maison-Blanche. Comme le prévoit la Constitution américaine, l’homme politique américain de 79 ans a alors transféré temporairement tous ses pouvoirs à Kamala Harris, pendant une durée d’une heure et 25 minutes.

Mais alors comment cela se passerait si le président de la République, Emmanuel Macron doit être remplacé pendant un certain temps à la tête de la France ? Il faut savoir qu’à la différence des États-Unis, il n’est pas obligatoire de remplacer le chef de l’État en cas d’une petite intervention chirurgicale. En effet, si le Président est hospitalisé pendant une très courte durée, comme pour Joe Biden avec sa coloscopie, il n’est pas nécessaire de transférer ses pouvoirs à une autre personne.

Le président du Sénat en remplaçant

Cependant, il existe un autre cas très particulier. Dans le cas où le chef de l’État est dans l’obligation d’être hospitalisé pendant une longue période, une loi prévoit ce type d’événement. En effet, l’alinéa 4 de l’article 21 de la Constitution, le président de la République française, tel qu’Emmanuel Macron, doit être suppléé par son Premier ministre. C’est ce qui est notamment arrivé il y a plus de 15 ans. Comme le rapporte le journal Libération, en 2005, Jacques Chirac avait été hospitalisé pendant une semaine suite à un AVC. Son chef du gouvernement de l’époque, Dominique de Villepin l’avait notamment suppléé pour présider le conseil des ministres.

En revanche, dans le cas où le chef de l’État a de gros problèmes de santé qui l’empêchent d’assurer ses fonctions pendant une longue durée, une loi a été mise en place pour nommer un remplaçant. D’après l’alinéa de l’article 7 de la Constitution française, le président du Sénat prendrait les rênes de l’Hexagone.

>>>  A lire aussi : Emmanuel Macron : sa nouvelle voiture fait polémique…

Source : Libération
close

Inscrivez vous à la Newsletter gratuite du TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.