Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

3ème dose bientôt généralisée ? Emmanuel Macron répond

Publié par Fanny le 19 Nov 2021 à 13:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’épidémie de Covid-19 est en train de rebondir. Le nombre de cas augmente et le taux d’incidence est passé à plus de 100. Faut-il s’inquiéter d’une cinquième vague ? Bon nombre d’acteurs phares du corps médical et du gouvernement disent que oui. Alors que la 3ème dose de vaccin est rendue obligatoire pour les plus fragiles et pour le personnel médical, Emmanuel Macron n’exclu pas la 3ème dose généralisée à tous les Français.

>>> A lire aussi : Covid-19 : La mauvaise nouvelle qui vient de tomber pour les non-vaccinés

Emmanuel Macron est pour la 3ème dose généralisée

Pour éviter un reconfinement pour Noël, le corps médical et les ministères préconisent la 3ème dose pour tous. C’est apparemment aussi le cas pour le président de la République, Emmanuel Macron. Du moins, le chef de l’État français n’écarte pas la possibilité d’un nouveau rappel au vaccin contre le Covid-19.

Il s’est notamment exprimé lors d’un entretien avec nos confrères de La Voix du Nord. Emmanuel Macron y a justement dévoilé son intérêt pour la 3ème dose généralisée. Mais seulement si les dirigeants des corps médicaux en prennent la décision. Voici ses propos : « Sur la troisième dose, j’attends l’avis des autorités sanitaires. Pour les immunodéprimés, les personnes âgées, on sait que le bénéfice-risque est positif » .

Pour lui, nous n’avons pas encore assez d’éléments pour prouver l’efficacité d’une troisième dose pour tous les Français. Cependant, si la Haute autorité de santé vote l’obligation de cette 3ème dose généralisée, Emmanuel Macron appliquera donc cette décision à tout le pays. Il explique notamment ceci : « S’il s’avère qu’une troisième dose est efficace et nécessaire pour les autres publics, on l’intégrera dans la logique du pass sanitaire » .

Le chef de l’État précise quelques points

Les médecins et autres acteurs du corps de la santé publique recherchent si oui ou non la 3ème dose assurera la viabilité du vaccin pour tous les Français. Rappelons que le personnel médical est déjà dans cette obligation. Les résultats étaient déjà sans appel : nous observions une baisse de leurs anti-corps avant l’injection d’une 3ème dose. Le vaccin à deux doses était donc inefficace dans le temps, soit à partir de 6 mois après la seconde injection.

Le 9 novembre dernier, le président de la République expliquait justement la 3ème dose pour les 65 ans et plus. Le pass sanitaire ne sera plus valable à compté du 15 décembre si le patient n’a pas effectué de 3ème dose de rappel.

Cependant, Emmanuel Macron a tout de même tenu à apporter un peu de lumière sur la situation. Pour lui, le confinement des personnes non-vaccinées n’est pour le moment « pas nécessaire en France » . Ce reconfinement des non-vaccinés est actuellement appliqué en Autriche, par exemple. Néanmoins, pour Emmanuel Macron, « les pays qui confinent les non-vaccinés sont ceux qui n’ont pas mis en place le pass sanitaire » . À voir par la suite si cet avis est maintenu ou non face à la hausse des cas de contaminations présentement en cours.

3ème dose généralisée à tous les Français

>>> A lire aussi : Covid-19 : 7 doses de rappels nécessaires pour conserver l’efficacité du vaccin ?

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0