Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Norman finalement libéré : sa carrière détruite après sa garde à vue ?

Publié par Fanny Jacob le 07 Déc 2022 à 14:20
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En parallèle de l’affaire Léo Grasset (de la chaîne Dirty Biology), un autre Youtubeur serait impliqué dans une affaire très sombre. En effet, accusé de v*ols et de corruption de mineurs, Norman Thavaud (Norman fait des vidéos) a été placé en garde à vue ce lundi. Il a en effet été accusé par plusieurs femmes, dont Maggie qui a témoigné à visage découvert et qui était mineure au moment des faits. Mais, ce mardi, Norman a finalement été libéré par les forces de l’ordre. Aucune poursuite n’est envisagée à ce stade de l’enquête.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Un célèbre youtubeur français au cœur d’un scandale après une vidéo jugée blasphématoire

Affaire Norman Thavaud : rappel des accusations qui visent le Youtubeur

Le troisième Youtubeur français, Norman Thavaud, a été placé en garde à vue ce lundi à la suite de 6 plaintes déposées contre lui. Accusé de v*ols et de corruption de mineurs, le jeune papa de 35 ans serait visé par une enquête judiciaire dans laquelle au moins 30 victimes présumées seraient impliquées. Parmi les personnes ayant porté plainte contre lui, il y a Maggie, une jeune femme qui avait 16 ans lors des faits reprochés. D’après elle, Norman aurait pris contact avec elle et, par message, il aurait commencé à flirter avec elle.

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

Le Youtubeur lui aurait également demandé de lui envoyer des photos d’elle nue, des photos trash. Si elle ne le faisait pas, il la menaçait de ne plus lui parler, de la bloquer, lui disait qu’elle n’était qu’une « gamine pas mature » . Un témoignage frappant que vous pouvez d’ailleurs retrouver sur la vidéo du Roi des rats. Dans cette vidéo, d’autres victimes présumées témoignent et relatent de faits similaires. Pour la plupart des victimes présumées, elles se seraient senties obligées de céder aux désirs de Norman parce qu’il jouait sur sa notoriété.

affaire norman thavaud garde a vue (1)

À lire aussi : #balancetonyoutubeur: les noms de Youtubeurs qui auraient demandé des faveurs sexu*lles à des abonnés dévoilés…

Libéré de sa garde à vue sans poursuite, sa carrière en danger ?

La suite après cette publicité

Finalement, Norman a été libéré de sa garde à vue ce mardi soir. Une garde à vue levée sans poursuite à ce stade de l’enquête. Le parquet de Paris a cependant indiqué que les investigations n’en resteraient pas là. L’enquête va effectivement se poursuivre. De son côté, Norman ne s’est pas encore exprimé publiquement sur ces accusations. Cependant, l’affaire a déjà commencé à le toucher professionnellement, car Webedia, chez qui Norman travaille, a décidé de suspendre sa collaboration avec le Youtubeur.

Par ailleurs, l’affaire a certainement eu un impact considérable sur sa famille. La femme de Norman, Martha Gambet, a notamment été attaquée sur les réseaux sociaux au sujet de cette affaire impliquant son mari. Sous son dernier poste, sponsorisé, elle a essuyé les critiques, alors qu’elle n’a évidemment rien à voir là-dedans. De plus, sachez que le témoignage de Maggie relate de faits qui se seraient déroulés en 2017 et 2018. Norman avait 31 ans.

La suite après cette publicité

Pour information, Norman et sa femme sont en couple depuis 2017. Cela voudrait-il dire que Norman aurait trompé son épouse avec qui il a eu un enfant ? Libéré de sa garde à vue, nous ne savons pas encore si Norman a rejoint sa femme après sa libération. Nous devrions en savoir plus dans quelques heures ou quelques jours, lorsque ce dernier prendra la parole, s’il prend la parole.

À lire aussi : Qui est Martha Gambet, la conjointe du YouTubeur Norman ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.