Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Priscilla Betti revient sur son quotidien d’enfant star : « J’ai pris un cartable sur la tête »

Publié par Andrianaivo RAOELIJAONA le 18 Avr 2023 à 12:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Devenue une star de la chanson dès son plus jeune âge, Priscilla Betti a dévoilé l’envers du décor de la célébrité dans l’émission Ça commence aujourd’hui sur France 2. L’artiste de 33 ans a notamment raconté son calvaire à l’école.

La suite après cette publicité

À lire aussi : « lls ont commencé à me taper » : Un enfant handicapé de 12 ans, victime de violences à l’école, raconte son calvaire

Être un enfant star n’est pas toujours facile tous les jours. En effet, le succès suscite souvent la jalousie. Anne Meson, Lenni-Kim ou encore Priscilla Betti peuvent en témoigner. Ils ont connu la célébrité très tôt. Invités de Faustine Bollaert, le 17 avril dernier, ils ont alors évoqué leur quotidien. Contrairement à ce que certains pourraient imaginer, c’était loin d’être un long fleuve tranquille. L’interprète de Regarde-moi en a fait la triste expérience au collège. Ses camarades de classe s’en étaient même pris à elle physiquement.  

Priscilla Betti
Priscilla Betti @ Instagram
La suite après cette publicité

Priscilla Betti a subi un « acte de violence »

Révélée au grand public grâce à son single Quand je serais jeune, Priscilla Betti a été propulsée sur le devant de la scène dans les années 2000. À seulement 13 ans, l’enfant star remplissait déjà l’Olympia à Paris. Alors forcément, elle avait un rythme de vie effréné. D’autant plus qu’elle était scolarisée. « (…) je montais trois fois par semaine à Paris et je redescendais à Nice pour mes cours », a-t-elle confié sur le plateau de Ça commence aujourd’hui.

Au sein de sa fratrie, son succès n’était d’ailleurs pas vu d’un très bon œil. La mère de l’adolescente l’accompagnait partout, ce qui n’a pas plu à ses deux sœurs, Sandra et Séverine. Pourtant, sa maman devait suivre sa carrière de près, car elle était encore mineure. Malheureusement, elle a vécu un calvaire à l’école. « C’était très bizarre pour eux parce qu’ils me voyaient sur une émission et le lendemain j’étais en cours », a-t-elle expliqué.

La suite après cette publicité

Faustine Bollaert n’a pas manqué de rebondir sur cette information. « Il y avait des jalousies ? On vous l’a fait payer ? », lui a alors demandé l’animatrice de France 2. Priscilla Betti a dans la foulée raconté un « acte de violence » perpétré par ses camarades à l’école. « Oui, j’ai pris un cartable sur la tête. Un cartable bien chargé, 8h-17h, avec des gros livres et tout (…) Les enfants sont pas très gentils entre eux », a-t-elle confié.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Kev Adams aborde le thème du harcèlement scolaire dans son nouveau spectacle, un sujet très personnel

« J’en ai gardé des séquelles »

La suite après cette publicité

Cet acte de violence n’a pas été sans conséquences. Celle qui a participé à Danse avec les stars avec Christophe Licata en souffre toujours aujourd’hui. « Ça m’a fait mal surtout, parce que j’en ai gardé des séquelles aux cervicales », a-t-elle révélé. Et d’ajouter :

« J’ai eu un trauma de ça, un sac à l’arrière, forcément, coup du lapin. Donc aujourd’hui, même quand je suis amenée à redanser, etc., ce sont des douleurs qui reviennent à cause de ça »

La suite après cette publicité

Outre le harcèlement scolaire dont elle a été victime, l’héroïne de la série Chante ! a aussi fait une horrible découverte sur la Toile. La trentenaire a en effet épinglé le compte Instagram « Qui veut violer Priscilla ? ». Les nombreux abonnés de l’actrice et chanteuse ont heureusement pris l’initiative de signaler ce compte.

À lire aussi : Ahmed Sylla se livre cash sur sa s*xualité : « Beaucoup de personnes se sont posées la question »