Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. TV

« lls ont commencé à me taper » : Un enfant handicapé de 12 ans, victime de violences à l’école, raconte son calvaire

Publié par Alicia Trotin le 31 Mar 2023 à 12:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Farès a 12 ans et a été reconnu comme souffrant d’épilepsie. Avec un quotidien déjà difficile, l’enfant a témoigné ce jeudi 30 mars du harcèlement qu’il a subi en plus dans son école, à cause de son handicap. Des insultes aux passages à tabac, le jeune garçon s’est confié sur le plateau de TPMP.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Harcèlement scolaire : « 38 hématomes répartis sur son corps » : un adolescent victime d’une incroyable violence depuis la rentrée scolaire

Farès

Une violence extrême

La suite après cette publicité

Tuméfié, boursouflé, avec un pansement prenant la moitié de son visage, Farès s’est présenté sur le plateau de Cyril Hanouna pour dénoncer l’insupportable harcèlement scolaire dont il est victime dans son établissement. Habitué aux comportements limites de ses camarades, il y a quelques jours, l’échelle de la violence a pourtant monté d’un cran.

« J’ai décidé d’aller aux toilettes et eux, ils sont venus et ils ont commencé à me taper, à m’insulter »

La suite après cette publicité

Les hématomes sur son visage témoignaient presque autant que ses mots de l’horreur qu’il a dû traverser.

La suite après cette vidéo

À lire aussi : Joy Hallyday victime de cyberharcèlement : elle prend une décision radicale

L’irresponsabilité de l’école

La suite après cette publicité

Si la violence des camarades de Farès est terriblement inquiétante et a bouleversé les chroniqueurs de TPMP. Cyril Hanouna s’est, lui, inquiété de l’absence d’adulte dans le récit du jeune garçon. Les mesures prises par l’établissement n’ont pour la famille de la victime pas été suffisante.

« Et il n’y avait pas d’adultes ? ».

« – Non il n’y en avait pas (…) Il y en a un il s’est pris juste 2 heures de colle« 

La suite après cette publicité

Une réaction qui parait un peu légère puisque l’adolescent a tout de même été poussé dans les escaliers. Sarah, sa mère terrifiée, a expliqué dans quel état elle l’a retrouvé.

« Il a eu la paupière du bas ouverte et une fracture du nez »

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

L’injustice révolte les internautes

Pour Twitter, cette séquence de TPMP a été beaucoup trop intense. Même si Sarah a décidé de porter plainte contre le collège, les images restent terribles à accepter. Face à l’injustice et la non-réaction de l’établissement scolaire, les internautes ont oscillé entre la colère et la tristesse.

La suite après cette publicité

« Je suis en larmes devant l’histoire du petit Farès. C’est tellement grave »

« Je peux pas regarder plus longtemps cette séquence »

« Mon cœur se déchire de voir un enfant se faire maltraiter, je lui envoie tout mon soutien à ce petit garçon »

La suite après cette publicité

À lire aussi : Commentaires pervers et inappropriés : Lola Marois victime d’harcèlement, elle compte porter plainte

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.