Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Thomas Sotto en colère comme jamais, il craque en direct !

Publié par Déborah Attias le 06 Juin 2023 à 10:24
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Pour la première fois de sa carrière, Thomas Sotto sort de ses gonds. Face à sa colère, les téléspectateurs de Télématin hallucinent !

La suite après cette publicité

Une émission pas comme les autres

Depuis qu’il a repris les rênes de Télématin, le quotidien de Thomas Sotto ressemble à des montagnes russes. Forcé de se coucher tôt, mais de se lever aux aurores, il ne perd pas une miette de l’actualité. Néanmoins, il peut compter sur le soutien indéfectible de son binôme Julia Vignali.

Logée à la même enseigne, la femme de Kad Merad tente de toujours garder le sourire. Cette bienveillante de nature ne semble pas regretter d’avoir accepté ce défi incroyable. Qu’on se le dise, qu’il est loin le temps où elle goûtait les pâtisseries craquantes et gourmandes des candidats du Meilleur pâtissier. Aux côtés de Thomas Sotto, elle ne s’ennuie jamais !

La suite après cette publicité

Cependant, le binôme avoue que prendre la relève de William Leymergie n’a pas été simple. Durant plusieurs décennies, ce dernier réveille les Français avec des chroniques originales. Cerise sur le gâteau, il recrute et accompagne toute une génération de journalistes. Ici, le Tribunal du Net a une pensée émue pour sa muse Sophie Davant. De son côté, pendant de longues années, Thomas Sotto s’entraine d’abord sur les ondes puis sur une célèbre chaîne d’information en continu.

Du reste, personne, y compris son ancienne consœur Léa Salamé ne l’aurait cru capable de devenir l’un des deux chefs d’orchestre de Télématin. Impossible de garder sa langue dans sa poche, il aime bien avoir le dernier mot. Il y a quelques heures, son fragile équilibre vacille. Que s’est-il passé ? Bouclez votre ceinture, nous rentrons dans une zone de turbulences !

La double peine de Thomas Sotto

La suite après cette publicité

Alors que le soleil revient à l’horizon dans l’hexagone, les compétitions sportives de football se suivent et ne se ressemblent pas. Pendant une rencontre entre Ajaccio et le mythique Olympique de Marseille, l’ambiance rapidement va tourner au vinaigre. Et pour cause, un petit supporter d’une dizaine d’années va être dans le collimateur des supporteurs. Lorsqu’il a vent de ce fait-divers tragique, Thomas Sotto a le cœur en miettes.

Comble de l’horreur, le journaliste apprend que Kenzo souffre d’une maladie neurologique. Pensant naïvement mettre un peu de paillettes dans son cauchemar sanitaire, il se précipite au stade pour applaudir ses idoles. Bien mal lui en a pris. Des anonymes corses lui arrachent son tee-shirt et le brûlent en quelques secondes. Ne pouvant pas digérer cette histoire sans donner son point de vue, Thomas Sotto persiste et signe.

Face à un Samuel Etienne médusé, Thomas Sotto balance des noms d’oiseaux (« débiles mentaux » , « nazes« , « c*ns ») à l’antenne. Allergique au mélange violence et sport, le co-présentateur de Télématin ne tolère pas que ce petit bonhomme fragile ait payé les pots cassés.

Moins d’un an avant le démarrage des jeux Olympiques, Thomas Sotto espère que ce genre d’énergumènes n’aura pas le droit de cité dans les « stades du monde entier« . Et ce, pas seulement pendant les grandes compétitions, mais bien ad vitam aeternam ! Pour l’heure, les organisateurs n’ont pas encore réagi. Par contre, pour le public de France 2 et les lecteurs de Tribunal du Net, le message est passé !