Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Celui qui avait prédit l’invasion russe à l’heure près donne ses prédictions pour la suite

Publié par Gabrielle Nourry le 02 Fév 2023 à 9:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Au début de l’année 2022, le chef du renseignement ukrainien, Kyrylo Boudanov, avait prédit l’invasion russe à l’heure près. Le proche conseiller de Zelensky a récemment donné ses prédictions pour la suite de la guerre.

La suite après cette publicité

À lire aussi : « Poutine est fou » : Cet allié qui est en train de se retourner contre la Russie

Le chef du renseignement ukrainien avait prévu l’invasion russe

La suite après cette vidéo

Le 23 février 2022, Kyrylo Boudanov, le chef des services de renseignement militaire, s’était isolé dans la soirée avec sa femme. Celui qui est devenu un proche conseiller de Volodymyr Zelensky avait prédit depuis plusieurs mois la date de l’invasion russe : le 24 février.

La suite après cette publicité

Kyrylo Boudanov avait même prévu l’heure exacte du début de la guerre. « Nous avions dit que cela se produirait à 4 heures du matin. Cela peut paraître étrange, mais j’avais presque peur que cela n’arrive pas. Notre avenir en dépendait » a-t-il déclaré au Washington Post.

Un an plus tard, il est un conseiller respecté du président ukrainien. Kyrylo Boudanov est reconnu dans le milieu politique pour avoir été, avec les services de renseignement américains et britanniques, le seul à avoir su prédire les agissements de la Russie.

predictions guerre
La suite après cette publicité

À lire aussi : De comédien à chef de guerre, qui est vraiment Volodymyr Zelensky, le président ukrainien?

Quelles sont ses prédictions pour 2023 ?

Dans une interview accordée au Washington Post, Kyrylo Boudanov a donné son avis concernant l’évolution de la guerre en Ukraine en 2023. D’après lui, Vladimir Poutine qui serait malade, va se concentrer sur les régions de Donetsk et Lougansk. Il souhaite que l’Ukraine parvienne à reprendre la Crimée.

La suite après cette publicité

Alors qu’on apprenait récemment que la Russie préparait une arme très dangereuse, Kyrylo Boudanov pense que Vladimir Poutine ne succombera pas à l’utilisation de l’arme nucléaire. Selon lui, il s’agit simplement « d’une tactique destinée à dissuader. » Espérons que le proche conseiller du président ukrainien ait raison.

« La Russie est un pays dont on peut attendre beaucoup de choses, mais pas de l’idiotie pure et simple. Une attaque nucléaire entraînera non seulement une défaite militaire pour la Russie, mais aussi l’effondrement du pays. Et ils le savent très bien » assure-t-il.

À lire aussi : « La France ne devrait pas exister » : La Russie sur le point d’attaquer la France ? (vidéo)

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.