Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

« Poutine est fou » : Cet allié qui est en train de se retourner contre la Russie

Publié par Alicia Trotin le 13 Jan 2023 à 15:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que le conflit opposant la Russie à l’Ukraine aura bientôt atteint ses un an, Poutine perd des alliés. Si l’Ukraine commence à sérieusement se défendre, la Russie, elle, recule et empire sa situation sur le terrain. De plus, ses plus fervents collaborateurs communistes sont en train de faire machine arrière. En effet, le gouvernement chinois a mis Vladimir Poutine sur la sellette.

À lire aussi : « Pourquoi jouez-vous à l’imbécile ? » : Le coup de sang très inquiétant de Vladimir Poutine

S’il y a quelques mois les experts s’interrogeaient sur une possible domination sino-russe, la question n’est plus d’actualité. Au contraire, le Kremlin et toute la politique du pays serait en train de s’effondrer et ses alliés ne seront pas là pour les rattraper.

Confidences pour confidences

La Russie a toujours eu des alliés et ce n’est un secret pour personne. Ses drones kamikazes qui ont semé la zizanie dans de nombreuses villes d’Ukraine ne sont pas made in Moscow, mais plutôt d’Iran. Et le soutien indéfectible de la Chine ne date pas d’hier. Pourtant, récemment, dans un entretien avec le quotidien britannique Financial Times, des responsables du gouvernement chinois ont avoué qu’il y avait des questionnements en suspens.

En effet, les actions du dirigeant russe ont effrayé ses collaborateurs d’Asie, au point de les faire fuir. Ils seraient même allés jusqu’à critiquer ouvertement Vladimir Poutine.

« Poutine est fou ! La décision d’envahir l’Ukraine a été prise par un tout petit nombre de personnes. »

Du point de vue de Pékin, la situation avec l’Ukraine est en train de devenir un gigantesque piège dans lequel le gouvernement de Xi Jinping ne veut pas se retrouver. Leur avis sur la question est assez tranché, reste à savoir la décision finale qui pourrait être historique.

« La Chine ne devrait pas suivre la Russie. »

À lire aussi : Russie : Deux milliardaires perdent mystérieusement la vie, Vladimir Poutine coupable ?

Un changement inédit

Ce revirement de situation pour avoir des retombées importantes. Depuis le début de la guerre Ukraine-Russie, la Chine a soutenu cette nation et n’a appliqué aucune sanction pourtant préconisée par les autres pays. Même si l’intention finale reste encore incertaine, voire totalement floue, ce qui est certain, c’est que le gouvernement chinois veut s’éloigner du Kremlin.

Les experts militaires de Xi Jinping ont analysé la situation et auraient déclaré que la Russie n’avait plus aucune chance de gagner, voire qu’elle finirait « affaiblie ».

Ce changement entre les deux nations n’augure rien de bon pour la politique de Poutine. L’économie de Moscou a pris un coup, les troupes sont démotivées, le pays est en train de s’isoler en voulant s’opposer à l’Occident. Dernièrement, Vladimir Poutine avait expliqué son désir de se rapprocher durablement de la Chine pour contrer l’Europe. Un plan qui pourrait ne pas voir le jour si la Chine doute un peu trop.

À lire aussi : « La France ne devrait pas exister » : La Russie sur le point d’attaquer la France ? (vidéo)

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0