Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Emmanuel Macron : Cette décision choc qu’il s’apprête à prendre

Publié par Romane TARDY le 17 Mar 2022 à 10:26
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Emmanuel Macron a rempilé pour une campagne présidentielle dans laquelle il a de grandes chances de l’emporter selon les sondages. Le président pourrait alors tout bouleverser. Serait-il prêt à prendre l’ultime décision : dissoudre l’Assemblée nationale.

>>> A lire aussi : « Le mieux c’est de ne pas me filmer » : Emmanuel Macron recadre vivement une soignante non-vaccinée

Emmanuel Macron en route pour un nouveau mandat

La course à la présidence arrive dans sa dernière ligne droite. Dans quelques semaines, les Français iront voter pour leur nouveau chef de l’Etat. Emmanuel Macron devance ses adversaires dans les sondages et cette tendance se confirme de plus en plus. Le nouveau sondage Opinion 2022, réalisé par l’institut Elabe pour BFMTV et l’Express et publié ce mercredi, place le président actuel en pole position avec 31% des voix.

Emmanuel Macron semble avoir une autoroute devant lui. Marine Le Pen en deuxième position est créditée de 18% des intentions de vote. On sent bien arriver le remake de 2017. En troisième position, Jean-Luc Mélenchon, qui a fait une remontée fulgurante. Valérie Pécresse et Eric Zemmour continuent de chuter d’après ce sondage.

Le président de la République a par ailleurs annoncé que sa campagne sera bien particulière : pas de débat avant le premier tour et un premier meeting à seulement une semaine des votes, donc le 2 avril.

macron

Prêt à dissoudre l’Assemblée nationale ?

S’il est réélu, Emmanuel Macron veut du changement. Il pense déjà à remplacer une bonne partie de ses ministres. Le mari de Brigitte pourrait même aller beaucoup plus loin. En effet, depuis quelques semaines, une rumeur court : Emmanuel Macron pourrait vouloir dissoudre l’Assemblée nationale. Un choix politique extrêmement important et dans lequel seuls quelques présidents s’y sont risqués comme Jacques Chirac.

Pour certains spécialistes politiques, trop de semaines séparent la présidentielle des législatives, neuf au total. Ce nouveau vote a été fixé le 12 et le 19 juin 2022. Ces élections détermineront le rapport de force politique des cinq prochaines années. C’est ce qu’a rapporté un reporter politique LCI, suite à des informations du Canard Enchainé.

Si Emmanuel Macron dissout l’Assemblée le 25 avril, soit au lendemain du second tour, alors les élections législatives pourraient être avancées de deux semaines. D’après le média satirique, cette manoeuvre permettrait de consolider le plus tôt possible les soutiens et la légitimité du président réélu. En laissant trop de semaines après la présidentielle et dans le contexte actuel, qui sait ce qui pourrait se passer entre ces deux élections.

>>> A lire aussi : Test : Quel candidat à la présidentielle te ressemble le plus ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER