Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Emmanuel Macron : le président prend une décision radicale

Publié par Fanny Jacob le 12 Juil 2023 à 15:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Tandis que les violences se succèdent en France, Emmanuel Macron prend une décision compliquée. Le président ne s’exprimera pas face aux Français ce 14 juillet 2023, pour la fête nationale.

A lire aussi : Izïa Higelin brise enfin le silence après ses propos dérangeants sur Emmanuel Macron

Emmanuel Macron ne parlera pas ce 14 juillet 2023

Alors que le remaniement du gouvernement semble se confirmer, le président de la République parait submergé par les différents événements qui frappent la France et la politique française.

Manifestations, mécontentement des citoyens, la guerre, les pénuries, l’inflation… Emmanuel Macron ne sait plus où donner de la tête et parait perdu.

Le chef de l’État est au plus bas en termes de popularité, un poids qui le pèse tandis que les « 100 jours d’apaisement«  touchent à leur fin.

Dans ce cadre, Emmanuel Macron vient de prendre une terrible décision. Alors que celui-ci devait prendre la parole ce vendredi, le président a finalement décidé de ne pas s’exprimer ce 14 juillet 2023.

emmanuel macron (2)

A lire aussi : Emmanuel Macron et Gérald Darmanin surpris en train de pousser la chansonnette

« Le président parlera quand il sentira que c’est le bon moment »

Une fête nationale sans discours du président ? Cela semble impensable, mais c’est pourtant réel. C’est son porte-parole, Olivier Véran, qui a annoncé la nouvelle pour le chef d’État.

D’après l’ex-ministre de la Santé, Emmanuel Macron ne prendra donc pas la parole ce vendredi 14 juillet. Mais, il aura « l’occasion de revenir » pour le bilan des 100 jours d’apaisement, mis en place après le passage en force de la réforme des retraites.

« Le 14 juillet prochain doit nous permettre de faire un premier bilan » , disait le président en avril dernier. Initialement, le président devait évoquer une « feuille de route » au sujet de la loi immigration et de « la planification écologique » .

Une promesse qu’il ne tiendra donc pas. Mais, selon François Patriat, le patron des sénateurs macronistes, ce n’est que partie remise. « Le président parlera quand il sentira que c’est le bon moment » , a-t-il assuré.

A lire aussi : « Compliqué à gérer » : Anne-Claire Coudray tacle Emmanuel Macron

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER