Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Emmanuel Macron seul contre tous : il s’en prend à son Premier ministre

Publié par Fanny Jacob le 02 Juil 2024 à 17:41
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
macron pensif
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Dans une enquête de L’Express, des proches d’Emmanuel Macron évoquent une certaine méfiance entre le président et ses différents premiers ministres de ces deux mandats.

Selon le chef de l’État, il n’aurait jamais nommé de premiers ministres « qui le soutenait ». Une grosse pique à Gabriel Attal, qui tente, bec et ongle, de défendre ses intérêts pour les partis Renaissance et Ensemble.

emmanuel macron video trans Emmanuel Macron accusé de transphobie après une déclaration controversée (vidéo) Emmanuel Macron accusé de transphobie après une déclaration controversée (vidéo)

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Un nouveau premier ministre à l’issue des élections législatives ?

La suite après cette vidéo

Le 9 juin 2024 fut un tournant de la 5ᵉ République. Les français étaient appelés à voter pour les élections européennes 2024. À l’issue du scrutin, le Rassemblement National (anciennement Front National de Jean-Marie Le Pen) est arrivé en tête avec plus de 30 % des voix.

emmanuel macron annonce dissolution
© Capture d’écran France 2
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Après cette annonce, et avec moitié moins des voix pour le parti présidentiel, Emmanuel Macron a décidé d’annoncer la dissolution de l’Assemblée nationale. Autrement dit, les députés élus à l’hémicycle prennent congés prématurément et de nouvelles élections législatives sont alors organisées.

macron pensif « Il ne faut pas se tromper » : Le discours choc d’Emmanuel Macron à ses minist […] « Il ne faut pas se tromper » : Le discours choc d’Emmanuel Macron à ses ministres après le premier tour […]

Trois mouvements favoris : Ensemble, Rassemblement National, Nouveau Front Populaire

Des députés à élire, qui votent les lois en France, sont actuellement en campagne électorale express. Après le premier tour du vote, ce 30 juin, c’est le RN de Jordan Bardella qui arrive en tête en France.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Le parti d’extrême droit est suivi de près par le Nouveau Front Populaire de Jean-Luc Mélenchon (alliance des partis de gauche), puis du parti présidentiel de Gabriel Attal (Ensemble).

Débat des législatives

Désormais, les chances d’avoir une majorité absolue sont minces pour le Nouveau Front Populaire et c’est presque impossible pour le parti présidentiel. Le RN, de son côté, semble proche d’y parvenir.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Il faudra une majorité absolue au parti gagnant

Tout dépendra du second tour, ce 7 juillet 2024. Si le Nouveau Front Populaire et Ensemble s’allient, il y a effectivement des chances que le RN n’obtienne pas de majorité absolue, soit 289 sièges à l’Assemblée.

Le parti qui aura la majorité absolue doit généralement présenter un nouveau premier ministre au président de la République. Lorsque ce premier ministre n’est pas du même bord politique, on appelle cela un « premier ministre de cohabitation« .

Screenshot
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Si le RN gagne, seulement avec une majorité absolue, Jordan Bardella deviendra premier ministre. S’il décide de la devenir sans majorité absolue, il risque une motion de censure et donc il a expliqué qu’il n’accepterait le poste qu’en cas de majorité absolue.

Si c’est le parti présidentiel qui gagne, Gabriel Attal devrait rester premier ministre. Et si c’est la gauche qui l’emporte, un premier ministre de gauche pourrait aussi être désigné en « premier ministre de cohabitation ».

Le nom du candidat qui deviendrait premier ministre n’est pas connu. Ce pourrait être Jean-Luc Mélenchon, mais personne n’a confirmé cela au sein du mouvement.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
gabriel attal

Anne Hidalgo refuse photo avec Jordan Bardella Jordan Bardella Premier ministre ? Anne Hidalgo refuserait de prendre une photo avec […] Jordan Bardella Premier ministre ? Anne Hidalgo refuserait de prendre une photo avec lui !

Emmanuel Macron incompris par certains membres de son parti

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Ainsi, vous l’avez compris, Emmanuel Macron ne sait pas encore qui sera son premier ministre dès le 8 juillet 2024.

D’ailleurs, de nombreuses personnes, autant politiques que citoyens, demandent désormais la démission du président si Ensemble ne remporte pas les législatives.

Depuis la dissolution de l’Assemblée nationale par Emmanuel Macron, nombre de ses proches semble même se retourner contre lui.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

« Je ne le reconnais plus. Je peux comprendre la mécanique intellectuelle qui conduit à la dissolution, son sentiment d’être entravé. Mais le faire maintenant, à la veille des Jeux olympiques, ça fout un bordel monstrueux et ça offre une tribune aux extrêmes », déclarait un de ses proches au Parisien.

Et, pour son ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, la dissolution était « la décision d’un seul homme ». Autrement dit, Emmanuel Macron est de moins en moins soutenu dans ses décisions. Même Gabriel Attal, son premier ministre, a tenté de le dissuader, le 9 juin dernier.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

« Il faut qu’il ait conscience de la réalité des choses : la colère est tellement forte que ça devient contreproductif qu’il parle trop« , a aussi déclaré un député en évoquant le président.

edouard philippe

Et finalement, l’un de ses ex-premiers ministres a aussi pris la parole contre lui. Edouard Philippe, fidèle à Emmanuel Macron, n’a pas non plus compris sa décision.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Soutien à son parti Ensemble dans les législatives, sous le parti Horizons, Edouard Philippe a déclaré qu’Emmanuel Macron « a tué la majorité présidentielle ».

Emmanuel Macron jamais soutenu par ses différents premiers ministres ?

Et si nous écoutons Emmanuel Macron, il n’aurait jamais vraiment été soutenu par ses bras droits. Dans une enquête de L’Express, parue ce lundi 1ᵉʳ juillet 2024, des proches du président dénonceraient un sentiment de méfiance constant de la part du président, même au sein de son propre camp.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

“De toute façon, je n’ai jamais nommé un Premier ministre qui me soutenait, aurait-il déclaré. Deux fois élu président, en 2017 et en 2022, Emmanuel Macron a eu quatre premiers ministres durant ces deux quinquennats.

emmanuel macron

Il y a eu Edouard Philippe, Jean Castex, Elisabeth Borne et Gabriel Attal. Après les législatives 2024, un nouveau premier ministre pourrait encore être nommé, ce qui porterait le nombre de chefs de Matignon à cinq politiciens en deux mandats.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Le futur premier ministre, sauf s’il s’agit encore d’un membre du parti présidentiel, ne sera pas vraiment choisi par Emmanuel Macron, là non plus.

Le gouvernement peut-il encore changer ?

Emmanuel Macron pourrait-il encore dissoudre l’Assemblée si le futur premier ministre ne lui plaît pas ? Ou encore, pourrait-il encore changer son gouvernement en cours de mandat ?

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
Emmnauel Macron

Emmanuel Macron devra attendre une année après les dernières législatives avant de dissoudre à nouveau l’Assemblée. S’il décide de le refaire, cela se fera donc à partir de juin 2025.

Le président n’a pas le droit de renvoyer son premier ministre. C’est à ce dernier de déposer sa démission pour être remplacé. Le premier ministre peut changer également si l’Assemblée vote une motion de censure, renversant ainsi le gouvernement en place.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

bardella darmanin Gérald Darmanin tente de discréditer Jordan Bardella avec un montage vidéo trompeur […] Gérald Darmanin tente de discréditer Jordan Bardella avec un montage vidéo trompeur