Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Gérald Darmanin accusé de v*ol : La décision de la justice est tombée

Publié par Alicia Trotin le 24 Jan 2023 à 14:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Voilà une histoire qui a fait couler de l’encre et qui a failli coûter à Gérald Darmanin sa place de ministre. Accusé de v*ol pour des faits qui remonteraient à 2009, la plaignante avait fait appel cet été, et la décision finale de la Cour d’appel de Paris a été rendue ce mardi 24 janvier.

À lire aussi : Emmanuel Macron recadre Gérald Darmanin : le président n’y va pas de main morte

Depuis son arrivée aux côtés d’Emmanuel Macron, le ministre Gérald Darmanin a été prié de démissionner par de nombreuses associations féministes à causes de cette affaire d’abus de confiance.

Un second verdict

Sophie Patterson-Spatz a déposé sa plainte en 2017 contre Gérald Darmanin pour harcèlement se*uel, abus de confiance et v*ol. En juillet, le parquet de Paris avait déjà rendu un non-lieu, décision contre laquelle la victime présumée avait fait appel.

Ce matin, la cour d’appel de Paris a rendu un second non-lieu pour ces faits datant de 2009 d’après Sophie Patterson-Spatz. Alors que l’avocate de la plaignante a rapidement annoncé que l’affaire serait portée devant la cour de cassation, le maire de Tourcoing a, lui aussi, fait une déclaration. Puisque les accusations ont à deux reprises étaient classées, Gérald Darmanin a déposé plainte pour dénonciation calomnieuse.

À lire aussi : Gérald Darmanin accusé de viol : ses textos embarrassants dévoilés…

Deux plaintes contre le ministre

Le ministre de l’Intérieur avait fait l’objet de nombreuses attaques sur les réseaux sociaux à son entrée dans le gouvernement. En effet, cette plainte déposée en 2017 n’est pas la seule à avoir été classée. Les accusations d’une autre plaignante avaient été déposées devant la justice en 2018. L’accusatrice affirmait que le maire de Tourcoing était coupable d’abus de faiblesses. Il lui aurait proposé des relations se*uelles en échange d’un logement, voire d’un emploi. Gérald Darmanin est donc officiellement hors de causes pour les deux affaires.

À lire aussi :« Moi je fais comme vous, une pipe contre un service » : Gérald Darmanin vivement interpellé lors d’une visite

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0