Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

2 000 euros pour les soignants qui acceptent de décaler leurs vacances de Noël ? Martin Hirsch lance un appel !

Publié par Sacha JOUANNE le 15 Déc 2021 à 9:41
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

À l’antenne de la radio RTL, ce lundi 13 décembre, le directeur général de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), Martin Hirsch a proposé à tous les soignants de racheter leur semaine de vacances à Noël contre une rémunération. Dans le cas où les professionnels de santé reportent dix jours de travail, ils pourraient recevoir de 2 000 euros. Une mesure afin de faire face à la hausse des hospitalisations liées à la Covid-19.

La suite après cette publicité
martin-hirsch-covid-19-proposition-soignants

>>> À lire aussi : Variant Omicron et Covid : la mauvaise nouvelle de l’OMS…

Martin Hirsch propose de racheter des jours de congé aux soignants

À l’approche des fêtes de fin d’année, la France est en train de subir de plein fouet la cinquième vague de la Covid-19. Alors pour faire face à l’épidémie et notamment aux hospitalisations en hausse, le directeur général de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), Martin Hirsch, s’est exprimé sur RTL afin de lancer un appel aux soignants. « On propose aux agents, comme les infirmières, de décaler leurs vacances. Mais sans les forcer : s’ils veulent prendre leurs congés, ils le font et nous, on s’arrange » , a-t-il révélé à l’antenne ce lundi 13 décembre, avant d’ajouter. « En revanche, s’ils sont d’accord pour les repousser, on va leur proposer de les racheter plus cher » .

La suite après cette publicité

Si les soignants décident de reporter leurs vacances de fin d’année, ils peuvent recevoir, en contrepartie, une rémunération. « Dix jours décalés par exemple, valent 2.000 euros » , a déclaré Martin Hirsch.

Il met en garde les Français

Le patron de l’AP-HP s’est exprimé à l’antenne de la radio RTL également pour tirer la sonnette d’alarme à propos du mental des soignants. En effet, il n’est pas du tout au beau fixe, beaucoup d’entre eux ont besoin de vacances. Mais Martin Hirsch incite à ce qu’ils décalent leurs congés pour faire face au manque d’effectifs. « Il y a des lits fermés depuis la rentrée parce qu’en France, les 18 mois de rythme fou ont eu un effet où des professionnels se sont arrêtés de travailler. On a beaucoup moins de recrutement qu’auparavant » , a-t-il confié.

La suite après cette publicité

Alors pour éviter que les contaminations augmentent et que les hôpitaux soient totalement submergés, le directeur général de l’AP-HP a également fait une demande à tous les Français. Il souhaite que ces derniers soient très prudents pour les fêtes de fin d’année afin de soutenir les soignants : « Qu’on essaie de préserver le fait qu’on se retrouve en famille, on le comprend très bien. Mais en revanche, ce n’est pas la peine d’aller faire la bamba partout, sinon on va foutre l’hôpital en carafe » .

>>> À lire aussi : Covid-19 : Olivier Véran très peu rassurant au sujet des fêtes de Noël