Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Touchée par un Covid long, elle va se faire euthanasier

Publié par Mia le 30 Nov 2023 à 20:08
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

De nombreuses personnes sont pour le suicide médicalement assisté, comme c’est le cas pour Line Renaud. Et c’est aussi le cas de cette Britannique atteinte d’un Covid long depuis deux ans. Elle a décidé de se faire euthanasier.

Publicité
Kelly Louise Smith-May covid long euthanasie (2)

A lire aussi : Elle fait le choix de l’euthanasie à cause d’une prothèse vaginale trop douloureuse

Une femme alitée à cause d’un Covid long décide de se faire euthanasier

Publicité

Le suicide assisté est actuellement autorisé en Suisse. Dans ce cadre, beaucoup de personnes venues de l’étranger vont dans le pays pour se faire euthanasier, donc se suicider à l’aide de médecins.

Un homme atteint de cancer y a d’ailleurs découvert qu’une demande d’euthanasie (pour lui) avait été émise à son insu. C’est donc une opération globalement courante sur le territoire.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Et, dans un article récent du Daily Mail, nous avons appris qu’une Britannique de 39 ans avait prévu d’avoir recours au suicide assisté sous peu. La raison ? Elle est atteinte d’un Covid long.

Publicité

C’est-à-dire que les effets du Covid-19 sont encore présents chez elle, deux ans après avoir contracté le virus. Par exemple, cette autre femme avait perdu l’odorat depuis deux ans à cause du Covid long.

Dans le cas de Kelly Louise Smith-May, mère au foyer de 39 ans, c’est encore pire. Pour cause, elle est actuellement alitée et incapable de vivre normalement.

Kelly Louise Smith-May covid long euthanasie (2)
Publicité

A lire aussi : Une inquiétante maladie respiratoire touche les enfants : une nouvelle pandémie ?

Elle cherche des fonds pour avoir recours au suicide assisté en Suisse

Maman de quatre enfants, elle a donc décidé de mettre fin à ses souffrances en se faisant euthanasier, certaine que son sort est scellé.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

Elle cherche actuellement 10 000 livres sterling pour se rendre dans un centre spécialisé dans le suicide assisté en Suisse.

Pour trouver les fonds, Kelly Louise Smith-May a tout naturellement partagé son histoire afin d’en appeler à la générosité des internautes.

Le choix de mourir est une décision mûrement réfléchie, selon elle. Kelly Louise Smith-May aurait longtemps peser le pour et le contre avant de publier sa cagnotte GoFundMe, dirigé par un proche.

Publicité

A lire aussi : Covid-19 : Un grand retour pour les fêtes ? Mauvaise nouvelle