Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Variants : Cette nouvelle mise en garde de l’OMS inquiète beaucoup !

Publié par Romane TARDY le 05 Fév 2021 à 10:09
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le patron de l’OMS en Europe a lancé un appel aux pays du continent. Il faut accélérer la vaccination pour contrer le développement de variants qui pourraient sinon continuer à exploser et rendre la situation très inquiétante.

Patron OMS Europe

A lire aussi : Des certificats positifs si vous ne voulez pas allez travailler, négatifs si vous voulez partir en vacances : les faux tests Covid-19 se trouvent désormais partout !

L’OMS tire la sonnette d’alarme sur la vaccination en Europe !

Vendredi 5 février, le patron de l’OMS en Europe prend les choses en main. Dans un entretien à l’AFP, il a appelé les pays européens à accélérer leur campagne de vaccination contre le coronavirus. Hans Kluge reconnaît être inquiet de l’impact des variants sur l’efficacité des vaccins. Il faut donc « unir nos forces pour accélérer la vaccination » . Il souhaite que la concurrence ne joue aucun rôle dans la vaccination : « Des entreprises pharmaceutiques d’habitude concurrentes doivent unir leurs efforts pour augmenter drastiquement les capacités de production, c’est de ça dont nous avons besoin » .

En Europe, les débuts des campagnes de vaccination sont difficiles. Seuls 2,5% de la population a, à ce jour, reçu sa première dose de vaccin. Les rendez-vous pour la primo-vaccination se font rares. Les retards de livraisons de doses s’accumulent et créent des tensions. Le patron de l’OMS annonce une année difficile mais selon lui plus gérable : « Je suis honnête : je pense que le tunnel est un peu plus long que nous ne le pensions en décembre, mais cela va rester une année plus gérable » . 

Un nouveau vaccin américain

Toutefois, le nombre de vaccins autorisés se multiplie malgré parfois un manque de doses. En France, le vaccin anglais AstraZeneca vient d’être autorisé. Aux Etats-Unis, un autre vaccin se développe celui de Johnson & Johnson. Il est particulièrement attendu car il peut être stocké à des températures de réfrigérateur plutôt que de congélateur et surtout il ne demande qu’une dose.

Toutefois, ce nouveau vaccin révèle aussi une donnée inquiétante. Il a été testé plus efficace aux Etats-Unis (72%) qu’en Afrique du Sud (57%), ce pays étant touché par un variant très contagieux. Les experts en déduisent que de futurs variants pourraient finir par contourner les défenses immunitaires développées par les vaccins. « C’est la grande question. Je suis inquiet« , a admis Hans Kluge.

Source : LCI

A lire aussi : Covid-19 : Des gendarmes mettent fin à un mariage de 400 convives !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER