Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Masturbation : Quelles sont les habitudes intimes des hommes et des femmes ?

Publié par Alicia Trotin le 08 Mai 2023 à 15:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le matin, le soir, ou sous la douche, même si elle est pratiquée, la masturbation a encore du mal, même en 2023, à sortir de l’ombre. Si chez les hommes elle est davantage normalisée, chez les femmes, cela reste un véritable tabou. Un récent sondage de la marque Amorélie, s’est intéressé aux habitudes des hommes et des femmes concernant ce petit plaisir solitaire.

À lire aussi : Cette marque lance sa hotline de conseils en masturbation pour briser les tabous !

La suite après cette publicité
la masturbation

Les anciennes pensées de l’église ou de Freud ont été repoussées non sans difficultés. À partir de 1970, on estimait que 82 % des femmes se masturbaient, une belle avancée, mais vous allez voir, tout n’est pas gagné.

Des habitudes intimes très différentes

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

L’enquête Sexreport 2023 qui nous ouvre les portes du plaisir solitaire par la marque Amorélie. Ce sondage révèle finalement, sans réelle surprise, une énorme différence entre les hommes et les femmes. Si ces messieurs se masturbent tous les 3 jours en moyenne, les femmes, elles, le feraient tous les 8 jours.

Un contraste énorme entre les deux genres, qui va même parfois jusqu’à l’absence totale de cette pratique. En effet, il y aurait un tiers des femmes qui ne se masturberaient jamais, contre 12 % chez les hommes. Les injonctions ont la vie dure et il est facile de s’en rendre compte. Un ancien sondage de Womanizer expliquait que 11 % des Français trouveraient la masturbation « indécente et même dégoutante », et 15 % la jugent encore tabou.

À lire aussi : Sextoy ne veut pas forcément dire plaisir solitaire : ce vibromasseur pour couple va vous le montrer !

La suite après cette publicité

Chacun ses envies

Si les habitudes ne sont pas les mêmes, les différences se perçoivent également dans les préférences de chacun et dans les désirs. Seulement 7 % se laissent tenter par des jouets coquins. Généralement, l’excitation est favorisée pour 52 % des hommes du sondage par le visionnage de porno, mais peut-être plus pour longtemps.

En revanche, pour les femmes, c’est plutôt l’inverse. Les sextoys et autres accessoires sexuels sont très appréciés par 37 % des sondées. Seules 16 % accordent de la légitimité aux films pour adultes. Le meilleur moment pour pratiquer le plaisir solitaire féminin reste le soir pour la majorité, alors que les hommes, eux, n’ont pas de moments fétiches, c’est « par-ci par-là« .

La suite après cette publicité

Le point sur lequel les genres se retrouvent, ce sont les scénarios coquins. Une belle majorité apprécie ce moment intime très personnel : 43% pour les hommes et 32% chez les femmes.

À lire aussi : Pornographie vs réalité : quelles sont les 7 différences ?

À lire aussi :

La suite après cette publicité