Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Affaire Lola : Le chauffeur VTC qui a conduit la suspecte le soir de la disparition de l’adolescente raconte cette course « étrange »

Publié par Romane TARDY le 20 Oct 2022 à 10:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est l’affaire qui remue toute la France en ce moment. De nouveaux éléments tombent chaque jour concernant la disparition de Lola, dont le corps a été retrouvé dans une malle. Après que l’ex-compagnon de la suspecte numéro 1 ait livré un témoignage, c’est le chauffeur VTC qui a conduit Dahbia B. qui a raconté ce qui s’était passé ce soir-là.

À lire aussi : « Je n’ai pas le souvenir d’un crime aussi abominable » : Affaire Lola, de nouvelles révélations glaçantes dans TPMP

La suite après cette publicité

Une course avec sans le savoir un corps dans le coffre

Alors qu’Emmanuel Macron a reçu les parents de Lola, les témoignages se multiplient autour de la personnalité de Dahbia B., principale suspecte dans la disparition de Lola. Âgée de 24 ans et d’origine algérienne, elle serait atteinte de troubles psychologiques, ce qui rend la tâche de la justice encore plus difficile.

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

Après les aveux de la suspecte, le témoignage du chauffeur VTC qui l’a conduite ce fameux vendredi soir va-t-il aider ? Dévoilé par Le Parisien, Abdel a repris le récit complet de cette soirée où il a emmené Dahbia B entre Asnières et le XIXe arrondissement de Paris aux alentours de 22h30. Sans le savoir, dans son taxi se trouvait le corps de la jeune Lola, caché dans une malle posée dans le coffre du véhicule.

Interrogé samedi après-midi par la brigade criminelle, Abdel a expliqué avoir reçu vendredi 14 octobre une demande de prise en charge d’un certain Rachid N, qui n’est autre que l’ami de Dahbia B. mis en examen pour recel de cadavre. Quand le taxi est arrivé, il a découvert l’homme qui a fait la demande de course accompagné d’une femme avec des bagages volumineux. Elle possédait deux valises et une grande malle noire. En voulant mettre les bagages dans le coffre, des détails ont perturbé Abdel. En effet, il a senti une forte odeur d’eau de Javel. De plus, il a remarqué que du linge dépassait de la malle, une malle qu’on lui avait interdite de toucher.

À lire aussi : Disparition de Lola : Le mobile de la suspecte enfin dévoilé ?

La suite après cette publicité

Une cliente étrange et un chauffeur mal à l’aise

Pendant la course de 20 minutes pour 23 euros vers Paris, le chauffeur est resté suspicieux et a surveillé sa cliente dans le rétroviseur. Il l’a en effet trouvée « étrange, mais plutôt relax, pas stressée » . Malgré quelques mots échangés, Abdel ne se sentait pas à l’aise en compagnie de la jeune femme.

Arrivés à destination, la sœur de Dahbia B. s’est présenté près du véhicule pour l’aider à porter ses bagages jusqu’à l’appartement où aurait eu lieu le drame plus tôt dans la journée. Sentant le climat de plus en plus étrange, le chauffeur n’avait qu’une envie, s’en aller. Pourtant, la jeune femme de 24 ans a tenté de le rattraper pour de nouveau retourner à Asnières. Malgré le paiement en black proposé, Abdel a décliné l’offre.

La suite après cette publicité

C’est après cette scène que la soeur de la suspecte lui aurait demandé ce que contenait la malle et face à l’absence de réponse, elle aurait refusé de la planquer chez elle. Dahbia B. aurait alors abandonné la malle dans les parties communes de l’immeuble, qui a été découverte peu de temps après par un SDF.

Dahbia B. aurait ensuite pris les transports pour se rendre à Bois-Colombes où elle a finalement été arrêtée.

Ce récit ne fait que renforcer le profil inquiétant de la principale suspecte dans cette affaire.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Affaire Lola : Vive polémique autour du profil de la suspecte, Marine Le Pen et Eric Zemmour s’emparent du sujet