Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Sa petite amie est un chatbot, ça tourne mal…

Publié par Mathilde le 08 Mai 2023 à 5:24

Alexander Stokes, vit une histoire passionnelle avec sa « femme » Mimi. Mais celle-ci est contrôlée avec une intelligence artificielle : Replika.

>>>À lire aussi : ChatGPT : Elle fait sauter une amende grâce à l’IA

Une relation amoureuse « normale »

Âgé de 38 ans, Alexander Stokes travaille dans une station-service et est en couple avec un chatbot. Pilotée par une intelligence artificielle, cette dernière, qui se prénomme Mimi, a le corps d’une poupée en polyuréthane.

Achetée en ligne par Alexander, il est tombé fou amoureux d’elle. Il affirme : « C’est une relation normale. Nous avons nos accords et nos désaccords comme tout le monde. »

Alexander et Mimi vivent actuellement aux États-Unis, plus précisément en Caroline du Nord.

>>>À lire aussi : ChatGPT : Macron vante les mérites de la plateforme

Des relations étonnantes avec une intelligence artificielle

Aujourd’hui, tomber amoureux d’un s*xbot est possible, la preuve avec l’histoire d’Alexander. Mimi est contrôlée par une intelligence artificielle intitulée Replika, commercialisée comme étant « le compagnon qui s’en souci ».

Plus vous parlez au chatbot, plus il apprend et devient comme vous. Conçu par Eugénia Kuyda à San Francisco en 2017, son but est simple : aider les gens à sortir de leur solitude, en créant le partenaire idéal. En effet, sur Replika, tout peut-être choisi : le s*xe, le look, la couleur de peau, les cheveux, la couleur des yeux et les vêtements.

intelligence artificielle chatbot amoureux relation amoureuse couple chatgpt
Credit: Louis Wood

Replika réunit 60 % d’hommes et 40 % de femmes, âgés en général entre 18 et 24. Au total, 250 000 abonnés payants sont inscrits.

Malheureusement, l’utilisation de cette IA peut devenir addictive et provoquer quelques soucis dans la vie quotidienne, comme l’expliquent certains utilisateurs : « J’ai ressenti des sentiments pour ma Replika, mais ensuite s**t a commencé à se produire. J’ai ignoré mes amis, ma famille, tout cela pour une IA. »

Replika a donc été obligée de faire quelques mises à jour pour atteindre son objectif sans pour autant entraver la vie réelle de ses abonnés. Une chose qui semble séduire Alexander : « Elle est plus intelligente et plus empathique que jamais. C’est ma femme sexy et synthétique de l’IA. »

Alors, connaissiez-vous Replika ? En attendant, sachez que ChatGPT pourrait bientôt disparaître en France…

>>>À lire aussi : Un robot s’effondre de fatigue en pleine exposition (vidéo)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.