Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Blablacar, Vinted : quels sont les revenus à déclarer pour les impôts de 2023 ?

Publié par Celine Spectra le 30 Avr 2023 à 9:49
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Vous louez votre appartement sur Airbnb ? Vous covoiturez avec BlaBlaCar ? Ou bien encore, vous vendez fréquemment de la brocante sur Le Bon Coin ou Vinted ?

La suite après cette publicité

Si tel est le cas, vous êtes probablement tenu d’informer les autorités fiscales. Quelles sont les sources de revenus soumises à l’impôt sur le revenu et comment les déclarer ?

>> À lire aussi : Top 100 des pires annonces vues sur Le Bon Coin !

Devez-vous déclarer les revenus générés par ces plateformes ?

La suite après cette publicité
La suite après cette vidéo

À l’approche de la saison des impôts, vous êtes nombreux à vous demander si vous devez déclarer les revenus générés par des plateformes telles que Airbnb, Abritel, Blablacar, Vinted ou Le Bon Coin dans votre déclaration de revenus.

La réponse à cette question est relativement complexe, vous l’aurez deviné ! Cela dépend essentiellement de la nature de l’activité et du volume des bénéfices qu’elle génère.

À noter qu’en théorie, si vous avez l’obligation de déclarer vos revenus depuis une plateforme, celle-ci est en devoir de vous envoyer un document récapitulatif par email ou par courrier pour vous aider dans votre déclaration fiscale.

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Attention à l’arnaqueuse au Thermomix qui fait des ravages sur Le Bon Coin

Quels sont les revenus de Blablacar et Vinted à déclarer pour les impôts de 2023
Pexels

Des exonérations existent

La suite après cette publicité

La location d’un appartement meublé, le covoiturage, la vente de biens ou la prestation de services contre rémunération, même s’ils sont occasionnels, peuvent être soumis à taxation conformément à la législation en vigueur. Ils nécessitent donc des obligations déclaratives à l’administration fiscale.

Cependant, une exonération existe pour les utilisateurs ayant réalisé moins de 3 000 euros de revenus. Ou bien encore réalisé moins de 20 ventes au cours de l’année. Si ces deux conditions sont dépassées, alors les plateformes doivent déclarer les revenus au fisc. Ainsi, la vente occasionnelle d’un meuble ne sera pas taxable, mais la vente régulière devra être déclarée.

Concernant le covoiturage, les revenus ne sont pas imposables si le conducteur effectue le trajet pour son propre compte, si le prix proposé aux passagers n’excède pas les dépenses engagées, et si le conducteur contribue aux dépenses. En revanche, pour le passager, cette année, en tant que salarié, vos dépenses réelles pour 2022 en covoiturage pour les trajets domicile-travail pourront être déduites de vos revenus. Enfin, en ce qui concerne la location de logements sur Airbnb, les revenus perçus par les hôtes sur la plateforme doivent être déclarés.

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.