Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Disparition de Lina : Ces images qui pourraient faire basculer l’enquête

Publié par Gabrielle Nourry le 14 Nov 2023 à 11:15
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Bientôt deux mois après sa disparition, Lina est toujours introuvable. Les enquêteurs ont récemment saisi les enregistrements de quatre caméras de vidéosurveillance. Ces images pourraient considérablement faire avancer l’enquête.

À lire aussi : Disparition de Lina : son père sort du silence

Lina aperçue à bord d’une voiture avant sa disparition

L’adolescente de 15 ans s’est volatilisée le 23 septembre dernier. Elle devrait rejoindre son petit ami Tao à Strasbourg en train, mais elle n’est jamais arrivée à destination. Un important dispositif de recherches a été mis en place à la suite de sa disparition, mais cela n’a pour l’heure rien donné.

Cependant, une piste se dessine suite au témoignage d’un homme qui aurait aperçu l’adolescente à bord d’une Renault Clio bleue. D’après ce qu’il a dit au nouveau Détective, Lina était aux côtés « d’un garçon brun avec un petit bouc ou une barbiche ». Une question demeure, qui est cet homme ? Pourrait-il s’agir du professeur qui est suspecté par les enquêteurs ?

Depuis le début de l’affaire, les enquêteurs manquent d’images de vidéosurveillance dans la zone où la lycéenne a disparu. Pour l’heure, seulement une caméra près d’un étang a pu être exploitée. Les images confirment que Lina n’a pas atteint la piste cyclable qu’elle aurait dû emprunter.

lina images

À lire aussi : Lina victime de « jeux sexuels » ? : Étonnantes révélations

Des nouvelles images bientôt exploitées

Les images de cette première caméra ne permettent malheureusement pas de voir la route. Les enquêteurs ont dû faire face à une autre déconvenue puisque les images d’une caméra qui aurait pu filmer Lina n’ont pas pu être exploitées. En effet, les images de cette caméra d’un institut de beauté s’effacent au bout de 48h.

Les enquêteurs ont élargi leur périmètre de sécurité et ont saisi les images de quatre autres caméras routières. Les caméras sont placées dans trois cols vosgiens (le col du Hantz, le col de Saales et le col du Donon) et le tunnel de Schirmeck.

« Ce sont les quatre sorties principales de la vallée de la Bruche » précise RTL. Ce sont donc quatre possibilités de fuite pour un éventuel ravisseur. Les résultats de l’exploitation de ces images n’ont pas encore été communiqués. Affaire à suivre…

À lire aussi : Disparition inquiétante : Paul, 20 ans, s’est volatilisé à la sortie d’une discothèque

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER