Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Disparition de Lina : Un professeur nouveau suspect numéro 1

Publié par Romane TARDY le 13 Nov 2023 à 11:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Lina est toujours portée disparue depuis plusieurs semaines. La liste des suspects se dévoile de plus en plus. Parmi eux, un professeur du coin intrigue les enquêteurs.

À lire aussi : Disparition de Lina : son père sort du silence

Disparition de Lina : Un professeur de musique suspecté

Depuis le 23 septembre dernier, Lina, une adolescente de La Plaine, est portée disparue. Elle s’est volatilisée sur le chemin entre son domicile et la gare.

La piste de l’enlèvement est privilégiée. Si le petit ami de Lina, Tao, a longtemps intrigué, d’autres suspects sont évoqués.

Parmi eux, un professeur de musique. D’après Midi Libre, plusieurs éléments auraient mené les enquêteurs sur sa piste.

Tout d’abord, sa voiture correspondrait au modèle dans lequel Lina aurait été aperçue juste avant sa disparition. De plus, il aurait été présent dans le secteur le jour où Lina s’est volatilisée, ce qui n’est pas forcément le cas des autres propriétaires de modèle de voitures similaire. Son véhicule a alors été fouillé.

Le professeur de collège a aussi subi un interrogatoire lors duquel il « n’a peut-être pas forcément répondu de manière aisée ou autre, chose pas toujours facile » , a imaginé François Daoust, directeur du centre de recherche de la gendarmerie, auprès de RTL.

Ensuite, sa maison a fait l’objet d’une perquisition et a été placée sous scellée. Les enquêteurs auraient même passé les lieux au luminol, procédé qui peut permettre de détecter les traces de sang.

Lina

À lire aussi : Lina victime de « jeux sexuels » ? : Étonnantes révélations

Une enquête élargie

Toutefois, aucun élément probant n’a finalement permis ne mettre cet homme en cause dans l’affaire. Il s’agissait davantage d’une « vérification classique » , les enquêteurs ne souhaitant négliger aucune possibilité.

Toujours en manque de piste, les enquêteurs ont alors élargi leur champ de recherche. Ils ont ainsi saisi trois caméras de surveillance situées au niveau de cols vosgiens et une autre près du tunnel de Schirmeck.

Elles sont en effet placées à des endroits stratégiques: ce sont les quatre sorties principales de la vallée par lesquelles un potentiel ravisseur aurait pu s’enfuir.

À lire aussi : Disparition de Lina : Ces images cruciales de l’adolescente qui auraient pu faire basculer l’enquête

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.