Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Famille

Fête des mères : attention, gros changement sur la date cette année

Publié par Fanny Jacob le 20 Mai 2023 à 14:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Voilà une autre date à ajouter dès maintenant à votre agenda, après celle de la fin du papier toilette. La fête des mères 2023 arrive à grands pas, mais il y a du changement au calendrier pour cette année.

La suite après cette publicité

A lire aussi : Chaleur extrême : vers un congé canicule ?

La fête des mères 2023 n’aura pas lieu en mai cette année

Dès l’année prochaine, il sera possible de nager dans la Seine. Mais, dès le mois prochain, c’est surtout la fête des mères 2023. Oui, vous avez bien lu : le mois prochain.

La suite après cette publicité

Car oui, en effet, la fête des mères 2023 aura lieu en juin cette année et non le dernier week-end de mai. La fête des mères aura lieu le dimanche 4 juin 2023. À notre habitude, en France, cette fête a lieu le dernier dimanche du mois de mai.

Mais, cette année, sa date a été décalée pour une raison particulière. Pourquoi un tel changement dans l’agenda ?

fete des meres 2023 (1)
La suite après cette publicité

A lire aussi : D’après Yuka, voici les meilleures pizzas proposées en supermarché

La date repoussée à cause d’une autre fête

Cela a un rapport avec le jour de la Pentecôte, soit le septième dimanche après Pâques. La Pentecôte 2023 tombera le dimanche 28 mai prochain. Il s’agira donc du même jour que la fête des mères, initialement.

La suite après cette publicité

Ainsi, pour éviter de cumuler deux fêtes le dimanche 28 mai 2023, le gouvernement a ainsi repoussé la fête des mères 2023 au 4 juin prochain.

Pourquoi ne peut-on pas faire les deux fêtes en simultané ? Tout simplement parce que ce n’est pas légal. D’après un texte de loi de 1950, les deux fêtes ne peuvent pas avoir lieu le même jour. Si les deux fêtes tombent en même temps, la fête des mères doit être repoussée au premier week-end de juin.

A lire aussi : « On est loin d’une baisse des prix de 13% » : l’UFC Que Choisir remet en cause les mesures anti-inflation