Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Elisabeth Borne : la Première ministre « à la retraite dès le mois de juin » ?

Publié par Mia le 18 Mai 2022 à 9:06
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Elisabeth Borne, ex-ministre du Travail sous Emmanuel Macron, est maintenant Première ministre. Cependant, elle n’a pas commencé sa mission qu’elle est déjà attaquée par d’autres politiciens. Vraisemblablement jaloux de la posture avantageuse de sa concurrente pour les législatives 2022, Noé Gauchard a même dit vouloir voir Elisabeth Borne « à la retraite » dès le mois prochain. Une rancœur exprimée ce mardi 17 mai 2022, au matin, chez 20 Minutes.

elisabeth borne retraire premier ministre

L’Union populaire souhaite envoyer Elisabeth Borne à la retraite

Elisabeth Borne est la nouvelle Première ministre de la France, choisie par Emmanuel Macron. Celle qui a un patrimoine plutôt imposant ne s’en cache plus : elle est très fière de faire partie de ce gouvernement. Et pour le coup, cette place au sommet lui donne également un solide avantage pour les législatives 2022. Toutefois, elle n’était pas la seule à vouloir accéder son siège à l’Assemblée. Beaucoup de candidats se pressent aux portes des législatives. Tous désirent avoir une part du gâteau, très souvent pour contrer la politique d’Emmanuel Macron de l’intérieur. C’est notamment le cas de Noé Gauchard, candidat de l’Union populaire pour cette élection. Un concurrent direct de la Première ministre.

Chez 20 minutes, ce mardi matin, il a laissé exploser sa rage : « Affronter la Première ministre est un beau symbole, mais ça ne change rien sur le fond de notre campagne, nos propositions restent les mêmes. On (l’Union populaire, ndlr) continue à défendre un projet en complète opposition à celui d’Emmanuel Macron. On souhaite donc mettre à la retraite sa Première ministre dès le mois de juin, que son mandat soit le plus court possible » . Ce dernier souhaiterait donc envoyer Elisabeth Borne directement à la retraite, avant même qu’elle ait commencé à prendre ses dispositions. Un point de vue exprimé au nom de l’Union populaire, dont font également partie Jean-Luc Mélenchon et Yannick Jadot.

Législatives : Une Première ministre qui soutient la retraite à 65 ans

Envoyer Elisabeth Borne à la retraite est une sympathique ironie. Il faut dire qu’elle était la ministre du Travail sous Emmanuel Macron et reste favorable au départ à la retraite à 65 ans. Nous sommes même prêts à nous demander si les réformes à ce sujet ne vont pas passer en 49-3. « Elisabeth Borne incarne le pire des cinq dernières années du macronisme » , a ainsi souligné Noé Gauchard lors de son interview.

Le candidat de la NUPSE a ensuite énuméré les choses qui ne vont pas avec Elisabeth Borne, selon lui : « la privatisation progressive de la RATP, la réforme SNCF, l’inaction climatique et la terrible assurance chômage. C’est aussi le pire des cinq années à venir, avec la retraite à 65 ans. Ce sera quatre semaines intenses de campagne. Les électeurs vont pouvoir voter contre la Première ministre, qui s’est trouvée récemment des racines dans le Calvados » . À voir comment va se dérouler cette guerre politique entre les idéologies macronistes et les idées populaires.

0