Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

L’Élysée attaqué en plein conseil des ministres

Publié par Fanny Jacob le 07 Sep 2023 à 11:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Avec l’inflation, le retour du 49.3 en approche, les changements dans le milieu scolaire et les mesures pour le climat qui semblent au point mort, le peuple français est en crise.

La suite après cette publicité

Et, en plein conseil des ministres, ce 6 septembre 2023, des militants écologistes ont décidé de se faire entendre en aspergeant les abords de l’Élysée de peinture orange.

A lire aussi : Elisabeth Borne et Gabriel Attal prennent l’avion pour 38 minutes : ça ne passe pas

La suite après cette vidéo

Des militants écologistes mènent une action en plein conseil des ministres

La suite après cette publicité

Après avoir été attaqué frontalement par Booba, Emmanuel Macron est à nouveau visé, lui et son gouvernement.

Ce mercredi 6 septembre 2023, une action symbolique a été menée par des militants écologistes du collectif « Dernière Rénovation« ,.

Ces derniers se sont donné rendez-vous devant l’Élysée pour asperger les routes de peinture orange. Le but ? Faire parler d’eux et de leurs revendications.

La suite après cette publicité

Quelles sont leurs revendications ? En fait, le collectif souhaite dénoncer « l’inaction climatique«  du gouvernement.

D’après les militants, l’État met beaucoup de mesures en place, mais très peu de mesures pour le climat, pourtant un sujet primordial pour notre avenir.

attaque peinture orange conseil des ministres (2)
La suite après cette publicité

A lire aussi : « Une connerie » : Emmanuel Macron contre la limitation des mandats, le président prêt à se représenter ?

Ils dénoncent « l’inaction climatique » du gouvernement français

Leur principale demande réside dans la mise en place d’un plan de rénovation thermique des bâtiments. Les six militants ont rapidement été interpellés par les forces de l’ordre.

La suite après cette publicité

Il faut dire que cette action coup de poing a fait parler d’elle puisqu’elle a eu lieu en plein conseil des ministres.

Une action qui intervient peu de temps après les menaces proférées par une autre personne contre Elisabeth Borne, mais aussi peu de temps après d’autres actions similaires de ce même collectif, notamment à Matignon.

A lire aussi : Nicolas Sarkozy en guerre contre Emmanuel Macron : il lui assène le coup de grâce

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.