Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Nicolas Sarkozy futur Premier Ministre ? Il en rêverait

Publié par Victor Adan Vergara le 20 Avr 2023 à 13:56

Ce mercredi 19 avril, L’Obs rapporte des propos de proches de Nicolas Sarkozy. L’ancien Président de la république se verrait bien prendre la place d’Élisabeth Borne. Un retour au premier plan pour l’homme de droite ?

À lire aussi : Emmanuel Macron surpris en train de chanter en pleine rue juste après son allocution

Emmanuel Macron pourrait se séparer d’Élisabeth Borne ?

Ces derniers temps, Nicolas Sarkozy a un peu pris ses distances avec le monde de la politique, ainsi qu’avec son parti, Les Républicains. Cependant, il a toujours soigné une certaine proximité avec le très impopulaire Emmanuel Macron.

emmanuel macron nicolas sarkozy elisabeth borne france politique premier ministre

Il n’en faut pas beaucoup plus pour que tout s’emballe. Emmanuel Macron, en pleine crise démocratique, a affirmé qu’il continue de faire confiance à Élisabeth Borne. Cependant, lors de son allocution ce lundi, il a assuré être à la recherche de « coalitions et d’alliances nouvelles » . Cela voudrait dire qu’un changement de Premier Ministre serait possible ?

À lire aussi : Emmanuel Macron : Ses trois grands projets à venir

Nicolas Sarkozy prochain Premier Ministre ?

Nicolas Sarkozy prochain Premier ministre sous Macron ? Ce serait l’ambition secrète de l’ancien chef de l’État. L’Obs révèle cette indiscrétion. Un proche aurait confié : « Il en rêve, ça transpire de partout » . Les propos ont été confirmés par d’autres proches du mari de Carla Bruni.

Nicolas Sarkozy serait convaincu que sa nomination à Matignon « provoquerait un choc dans l’opinion, qui pourrait être salutaire » . En effet, Emmanuel Macron est à la recherche d’un second souffle pour la suite de son quinquennat.

Nicolas Sarkozy emmanuel macron elisabeth borne france politique premier ministre

Les deux hommes s’apprécient et s’estiment. Cependant, après ses nombreux problèmes avec la justice, pas sûr que Nicolas Sarkozy puisse faire l’unanimité. Que ce soit chez Les Républicains ou chez la majorité, cette possibilité ne serait pas vue d’un bon œil. À droite, on estime qu’il ne serait suivi que par « maximum 15 députés » .

À lire aussi : « Ce n’est pas l’âge de la retraite qu’il faut changer » : DSK dénonce les erreurs d’Emmanuel Macron

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.