Sexe débridé : les risques épinglés

On ne le répétera jamais assez, il faut se protéger !! Voici les cas de pratiques sexuelles qui semblent anodins et sans risques et qui sont épinglés depuis peu par le médecins:

Fellation et cunnilingus : peuvent être à l’origine de papillomavirus (cancer du col de l’utérus chez les femmes) ou bien cancers de la gorge et de la bouche. Comment ? par des petites plaies ou micro coupures. Que faire ? port de préservatif pendant la fellation (il existe des préservatifs buccaux en pharmacie)
Les changements de positions : notamment lorsqu’on pratique le sexe anal. Comment? Par la transmission des bactéries d’un orifice à un autre. Bactéries laissées à l’air libre le temps du changement de position et qui ont donc eu tout le loisirs de pulluler !!
L’anulingus: peut être responsable d’infections sexuellement transmissibles (chlamydiae, papillomavirus…) mais aussi de parasites intestinaux. Comment ? Les parasites germent… Que faire ? éviter ce genre de pratiques si vous avez des aphtes ou des micro coupure.

Pratiques SM et bondage : trop souvent à l’origine d’accidents gravissimes, chutes, fractures, étouffement, brûlures. À pratiquer uniquement avec des personnes aguerries et dans la confiance la plus totale.

Néanmoins rappelez vous bien que les bases du safe sexe restent : hygiène irréprochable et préservatif !!!

 

Faites vous du bien en toute sécurité !!!

En savoir plus sur : - - -

Publié par Elsa Lepic le 13 Mar 2012
0