Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Le corps d’une jeune femme retrouvée dans la Seine : que lui est-il arrivé ?

Publié par Romane TARDY le 19 Sep 2022 à 12:40
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les noyades sont un phénomène qui ne cesse de s’amplifier. Malheureusement, parfois, il s’agit d’histoire criminelle. C’est la piste que privilégie la police après avoir retrouvé le corps d’une jeune femme dans la Seine. Un appel à témoins a été lancé pour faire avancer l’enquête.

Sadhana P., une jeune femme retrouvée morte dans la Seine

Cette histoire va sans doute vous rappeler le terrible destin d’Alisha, jetée dans la Seine par deux de ses camarades. En avril dernier, c’est le corps de Sadhana P. qui a été retrouvé flottant dans le fleuve un mois après sa disparition. La jeune femme était à moitié dévêtue et son corps était accroché à une péniche.

Cette affaire revient dans l’actualité car la police a lancé un appel à témoins. L’objectif :  recueillir des informations sur ce qui aurait pu arriver à la victime. Elle avait été vue pour la dernière fois à Chaton dans les Yvelines.

jeune femme seine

Si la piste criminelle est sérieusement envisagée, les forces de l’ordre manquent d’éléments. La police a ainsi demandé de l’aide par cet appel à témoins en rappelant les faits : « Entre le samedi 05 mars 2022 et le dimanche 06 mars 2022, une jeune femme d’origine indienne, d’une trentaine d’années, identifiée comme Sadhana P., était localisée pour la dernière fois sur la commune de Chatou où elle avait passé la semaine. Son corps était découvert un mois plus tard dans la Seine, à hauteur de Triel-sur-Seine » .

La police a ajouté une description de la jeune femme pour permettre aux potentiels témoins de la reconnaitre : « Femme d’origine indienne, âgée de 30/35 ans, mesurant 1.60m, de corpulence normale, cheveux longs noirs colorés en châtains, ne s’exprimant pas en francais » . Selon Le Parisien, elle aurait été sans emploi et aurait vécu dans un centre d’hébergement sur Paris. Elle aurait également été en couple lors de sa disparition.

Un appel à témoins pour aider les enquêteurs

Cela ressemble à une alerte disparition même si ici on connait déjà le sort de la jeune femme. Si ces éléments vous parlent et que vous êtes susceptibles d’apporter des éléments utiles à l’enquête, « notamment impliquant une ou plusieurs personnes dans des évènements qui auraient pu se produire à proximité de la Seine » , vous devez contacter l’Etat-major de la Police Judiciaire de Paris au 0800 00 27 08 ou par mail à [email protected].

« On cherche des personnes qui l’auraient croisé à Chatou, le soir de sa disparition, pour tenter de comprendre ce qui a conduit à son décès » , a précisé un proche du dossier selon Actu78.

0