Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Menace d’attentat : Un lycée obligé de fermer

Publié par Alicia Trotin le 13 Avr 2023 à 12:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Quand ce ne sont pas les grèves et les manifestations qui obligent les établissements scolaires à fermer, ce sont des menaces bien plus graves. Ce jeudi 13 avril, un des lycées de la ville de Rouen, en Normandie, a été contraint de fermer ses portes. Sur l’espace numérique, une menace d’attentat aurait été envoyée.

À lire aussi : Lycées : Des jours de cours annulés, que se passe-t-il ?

La suite après cette publicité

Menace sur l’ENT

Les autorités locales sont en alerte, la préfecture a publié un communiqué tôt dans la matinée, le lycée Flaubert de Rouen restera fermé jusqu’à l’heure du midi. En effet, des menaces d’attentats ont été proférés sur l’espace numérique de l’établissement et le préfet a immédiatement fermé les lieux. Ces mots qui ont été envoyés à plusieurs professeurs, n’ont, visiblement, pas été pris à la légère par les autorités locales.

La suite après cette publicité

« Un message de menaces de commission d’un attentat au lycée Gustave Flaubert de Rouen a été publié ce soir sur un groupe privé de l’espace numérique de travail d’une classe de terminale »

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Une enquête vient d’être ouverte par la police judiciaire de la ville, mais s’annonce complexe puisque la plateforme est également accessible aux parents ainsi qu’aux enseignants.

À lire aussi : « Tout pour le buzz » : Cyril Hanouna choque en invitant la famille du garçon poign*rdé devant son lycée (vidéo)

Des démineurs réquisitionnés

La suite après cette publicité

Si de nombreux élèves pensent à un canular, l’ensemble des autorités de Rouen semble prendre la menace très au sérieux. Pour le bien des élèves et de l’établissement tout entier, des démineurs de la sécurité civile ont été mobilisés. Un « dispositif de sécurisation renforcée » a été mis en place même si à l’heure actuelle la véracité de la menace n’a pas été confirmée.

https://twitter.com/NegroNSP/status/1646281576223784960?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1646281576223784960%7Ctwgr%5E100d95fd14db01147643a82de42f5f2b0b44c9fd%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fbo-pic-regions.francetelevisions.tv%2F

Le préfet a annoncé, aux alentours de 10 h ce matin, que le lycée pourrait rouvrir après avoir été fouillé de fond en comble. En décembre dernier, à Elbeuf, une commune voisine à Lubrizol, un lycée avait reçu le même genre de menaces. L’enquête avait par la suite prouvé qu’il s’agissait d’une blague de mauvais goût.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Attentat dans des lycées français : Des établissements reçoivent des messages de menaces et d’alerte à la bombe