Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

« C’est hypocrite » : Quand Emmanuel Macron promettait de ne pas reculer l’âge légal de départ à la retraite, c’était le bon vieux temps (vidéo)

Publié par Lou Tabarin le 01 Oct 2022 à 8:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Déterminé à faire passer la réforme des retraites, qui inclut un recul de l’âge légal de départ à 65 ans, Emmanuel Macron n’a pas toujours été de cet avis. La preuve en images avec un discours bien loin de celui qu’il tient actuellement. Retour en mars 2017, à quelques mois de sa victoire à l’élection présidentielle, dans la vidéo ci-dessous :

A lire aussi : Elisabeth Borne : cette annonce qui ne va pas plaire aux Français

« Ça n’est pas juste », « hypocrite » : Macron contradictoire sur l’âge du départ à la retraite

Au coeur de tous les débats, la réforme des retraites voulue par Emmanuel Macron et son gouvernement est sur le point d’être négociée. C’est en tout cas ce qu’a affirmé Élisabeth Borne le 29 septembre, en indiquant que les concertations étaient de nouveau ouvertes afin d’envisager « une entrée en vigueur de la réforme à l’été 2023 » .

L’âge du départ à la retraite, actuellement fixé à 62 ans, pourrait donc passer à 65 ans prochainement. Pour y parvenir, le gouvernement compte ajouter quatre mois chaque année, et arriver aux 65 ans d’ici 2031.

Cette mesure n’était pourtant pas au programme d’Emmanuel Macron lors de sa première campagne, bien au contraire. En 2017, alors qu’il n’était que candidat à l’élection présidentielle, il avait certes promis une « grande réforme » , mais sans décaler l’âge du départ à la retraite. Il estimait que « ça n’est pas juste, et les sacrifiés, ce sont ceux qui ont aujourd’hui autour de 60 ans » .

Deux ans plus tard, il est allé jusqu’à qualifier « d’hypocrite«  le fait de décaler l’âge légal de la retraite. « Bon courage déjà pour arriver à 62 ans » , avait déclaré Emmanuel Macron lors d’une conférence de presse.

Emmanuel Macron

A lire aussi : La présidente de l’Assemblée nationale « rappelée à l’ordre » par Emmanuel Macron ? Elle se confie sur leur relation

Une réforme qui divise les Français

Le retournement de veste d’Emmanuel Macron est l’un des principaux arguments de ceux qui luttent contre cette réforme des retraites. Parmi eux, l’opposition, les syndicats, et surtout les Français, à en croire un récent sondage Ifop qui recense que 73% d’entre eux souhaite que l’âge légal reste à 62 ans.

De quoi mettre à mal le gouvernement, qui compte malgré tout lutter pour mettre en vigueur ce projet de loi. En contrepartie, les opposants se sont mobilisés dans les rues jeudi 19 septembre. Plus de 200 manifestations ont été recensées partout en France. Une chose est sûre : on n’a pas fini d’en entendre parler.

A lire aussi : Emmanuel Macron : sa déclaration choc qui vient de tomber

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0