Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Éric Zemmour officiellement candidat : Une mise en scène à la de Gaulle pointée du doigt (vidéo)

Publié par Sacha JOUANNE le 30 Nov 2021 à 16:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce mardi 30 novembre, Éric Zemmour a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle de 2022 dans une vidéo. Un clip qui a de nombreuses similitudes avec l’appel du 18 juin 1940 par le général de Gaulle. Un choix très étonnant et assez particulier pour l’homme politique. Découvrez cette séquence dans la vidéo ci-dessous.

>>> A lire aussi : « Un Trump commandé sur Wish » : Gabriel Attal tacle violemment Eric Zemmour sur Europe 1 (vidéo)

Eric Zemmour se met en scène

C’est désormais officiel ! Éric Zemmour est candidat à l’élection présidentielle de 2022. Après de longues semaines où il a laissé le doute planer, c’est dans une vidéo publiée ce mardi 30 novembre, sur son compte YouTube, que le polémiste a annoncé la nouvelle auprès de ses admirateurs. Au fil des minutes, Éric Zemmour a annoncé les grandes lignes de son programme, particulièrement axé sur l’immigration. À la fin, il a même lancé qu’il souhaite « sauver la France » .

Cependant, la forme de cette prise de parole est assez étonnante. En effet, le polémiste a mis en scène l’appel du 18 juin 1940 par le général de Gaulle. Pour cause, la position de l’homme politique face au micro en train de lire ses notes ou encore le cadrage des images font penser indéniablement au « sauveur » de l’Hexagone durant la Seconde Guerre Mondiale. On peut voir alors que l’annonce de sa candidature a été mûrement réfléchie.

Mais cette mise en scène réalisée par Éric Zemmour ne s’est pas arrêté là. En effet, tout au long de son discours, le polémiste est accompagné par le son de la septième symphonie de Beethoven. Des notes de musique pour donner un ton grave à ses mots, comme si la France était en danger. À noter tout de même, que l’ancien journaliste ne regarde que très peu la caméra.

« La France ne mérite pas cette sinistre mise en scène »

Après la médiatisation de cette vidéo, de nombreuses personnalités politiques ont réagi en pointant du doigt cette mise en scène. C’est notamment le cas du premier secrétaire du Parti Socialiste (PS). « Le micro de De Gaulle mais le discours de Pétain. La bibliothèque de Pompidou mais les lettres de Renaud Camus. La musique de Beethoven mais les fausses notes d’un passé fantasmé pour un présent caricaturé. La France ne mérite pas cette sinistre mise en scène » , a déclaré Olivier Faure.

L’annonce de sa candidature a notamment pour but de tenter de renouer avec les Français car depuis plusieurs semaines, l’image d’Éric Zemmour est de plus en plus entachée. En effet, il a eu de nombreux « bad buzz » ces derniers jours comme lorsqu’il a visé des journalistes avec une arme dans un salon ou encore, plus récemment, lorsqu’il a fait un doigt d’honneur à une femme, lors de son déplacement à Marseille.

Dans un dernier sondage réalisé par l’institut Harris Interactive pour Challenges, l’ancien journaliste du Figaro n’est pas au mieux. En effet, il est crédité à 13% des intentions de vote au premier tour de l’élection présidentielle de 2022, si Xavier Bertrand est le candidat des Républicains (LR). Un résultat qui le place, pour le moment, derrière Emmanuel Macron et également Marine Le Pen (19-20%).

Reste à savoir alors si cette vidéo rappelant l’appel du 18 juin du général de Gaulle aura un impact sur les Français dans les jours à venir.

>>> A lire aussi : Eric Zemmour dans l’embarras : Closer révèle sa future paternité, une fuite qui ne l’arrange pas du tout

0