Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. TV

Noël confiné ? « Vous pouvez préparer les repas » rassure Patrick Pelloux dans TPMP (vidéo)

Publié par Fanny le 03 Déc 2021 à 12:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que le pays craignait un reconfinement pour la période de Noël, l’urgentiste Patrick Pelloux a tenu à rassurer les Français. Invité dans TPMP en visioconférence, il explique que cette cinquième vague n’aura aucun impact sur nos repas en famille de cette fin d’année.

>>> A lire aussi : Variant Omicron : Serait-ce le début de la fin de l’épidémie de Covid-19 ?

Noël sera épargné selon Patrick Pelloux, urgentiste

Pour beaucoup de professionnels de la santé, le Covid-19 et ses multiples variants continueront d’exister même dans 10 ans. Une théorie fatale, mais qui a pour but de dédramatiser ce virus et cette épidémie. Selon les médecins, nous aurons différents pics de contamination et de nouvelles vagues, cependant nous en serons assez protégés grâce à notre immunité collective. Celle-ci est d’ailleurs déjà en cours. C’est en tout cas ce que pense aussi Patrick Pelloux, urgentiste invité sur TPMP ce mercredi 1er décembre.

Selon lui, les fêtes de fin d’année ne sont en aucun cas menacées par cette nouvelle vague de Covid-19. Même si les contaminations sont en hausse à cause du variant Omicron. Le docteur a tenu à rassurer le public : « On n’est pas du tout dans le schéma des autres vagues. Je comprends qu’on est un pays qui aime avoir peur. Mais il faut quand même savoir raison garder. Il n’y a pas du tout d’inquiétude à avoir sur Noël. Vous pouvez déjà préparer les repas, il n’y a pas d’inquiétude à avoir. […]  Nous sommes un des pays les plus vaccinés et où on respecte le plus les gestes barrières. Même s’il y a eu un laisser-aller, on est en train de se rediscipliner, donc il n’y a pas à avoir peur » .

Donc non, bonne nouvelle : Pas de confinement pour Noël selon lui!

« Tous les malades graves ne sont pas vaccinés »

Selon le médecin, il y a de quoi être rassurés face à cette nouvelle vague : « Mais ce que je trouve très rassurant, c’est que tous les malades graves, que l’on prend en charge ne sont pas vaccinés. Tous » , évoque-t-il en parlant du Covid et de son variant Omicron. Évidemment, des cas subsistent, nous savons en outre qu’un des cas contaminé à Omicron était bel et bien vacciné et à jour sur son pass sanitaire…

Cependant, l’urgentiste précise que seuls les non-vaccinés contractent des maladies graves et vont en soins intensifs. Peu de patients admis à l’hôpital présentent des symptômes légers ou bénins. Si les symptômes sont sans risque, la personne est souvent une personne vaccinée : « Ceux qu’on prend en charge et qui ont des pathologies (quand le vaccin s’est un peu usé), ce sont des formes frustes, c’est-à-dire des formes bénignes. C’est pour ça que je ré-insiste sur le fait qu’il faut se vacciner » .

>>> A lire aussi : Cinquième vague : La règle des six convives à table de retour pour Noël ?

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0