Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Sida : Jean-Paul Gaultier fait de terribles confidences sur la maladie

Publié par Léa Lecuyer le 20 Mar 2023 à 20:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Samedi 18 mars, Jean-Paul Gaultier était « Le Portrait » du magazine 50 minutes Inside. Engagé dans la lutte contre le sida avec l’association du Sidaction, le couturier en a profité pour revenir sur la maladie qui a entraîné la mort de son ancien compagnon, Francis.

À lire aussi : VIH : Une troisième personne a été guérie !

La suite après cette publicité

En 2021, l’Organisation mondiale de la Santé a recensé le décès de près de 650 000 personnes de causes liées au VIH. Depuis de nombreuses années, Jean-Paul Gaultier est engagé dans la lutte contre le Sida. Une décision qui a notamment été motivée par une perte tragique.

Aujourd’hui à la retraite, celui qui avait sublimé le monde de la haute couture par son incroyable talent file le parfait amour depuis plus d’une dizaine d’années. Pourtant, Jean-Paul Gaultier n’a pas toujours vécu des jours heureux.

Sida : Jean-Paul Gaultier se confie sur son expérience vis-à-vis de la maladie
Instagram – @jeanpaulgaultier
La suite après cette publicité

Dans les années 1990, il avait dû faire face au décès survenu des suites du Sida de son compagnon de l’époque, Francis Menuge, avec lequel il a vécu une quinzaine d’années. Le créateur avait également évoqué cette partie de son histoire sur le plateau de Quotidien, l’année passée.

La suite après cette vidéo

« En 1987, on a décidé, avec Francis, de faire un test. Il s’est avéré qu’il était séropositif. L’annonce a été pour moi, comme un couperet (…) Fin 1990, il est entré à l’hôpital pour ne plus en sortir, sauf à la fin où on a préféré l’avoir à la maison », avait-il confié.

À lire aussi : Une augmentation du nombre d’IST chez les jeunes Français

La suite après cette publicité

Le Sida, un élément déclencheur dans sa vie

Invité sur le plateau de 50 minutes Inside pour revenir sur sa carrière bien remplie, ce samedi 18 mars, Jean-Paul Gaultier s’est confié sur cette expérience déchirante. « Ça me touche évidemment le Sidaction particulièrement parce que je suis de la génération qui a connu le Sidaction dès le départ », avoue-t-il devant Nikos Aliagas.

Très ému, l’artiste de 70 ans poursuit : « La première vague est tombée sur mon ami, Francis, qui était mon compagnon. Il est mort du Sida début 1990, vraiment l’année 1990 en septembre. 40 ans, c’est fou quand même ».

La suite après cette publicité
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par 50 minutes inside (@50inside)

Une mort qui touche encore beaucoup le couturier puisque, chaque année, Jean-Paul Gaultier s’attèle à sensibiliser la population et en partie la jeunesse, au risque du VIH.

La suite après cette publicité

« Il faut que les gens continuent à faire de la prévention et des tests », a-t-il affirmé. « Les jeunes notamment parce que quand on est jeunes, on pense qu’on est intouchables, que la maladie ne nous touchera pas et qu’on peut survivre à tout. Non, c’est justement là où c’est le plus dangereux. Dépistez-vous et surtout protégez-vous ! »

Un message clair et un conseil à appliquer assidûment en sachant que certains préservatifs sont maintenant gratuits en pharmacie pour les moins de 25 ans.

À lire aussi : Christophe Dechavanne impliqué dans une histoire de préservatifs : la justice a tranché