Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sport

Coupe du Monde : la fameuse malédiction que les Bleus doivent conjurer

Publié par Victor Adan Vergara le 22 Nov 2022 à 12:39
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dès ce mardi 22 novembre, l’équipe de France remet son titre en jeu. Vainqueur en 2018 en Russie, c’est l’équipe à abattre au Qatar. Les joueurs de Didier Deschamps tenteront de remporter deux coupes du Monde de suite. Cependant, depuis le début du 21ème siècle, il existe une malédiction qui touche les vainqueurs du Mondial.

À lire aussi : Emmanuel Macron : sa promesse aux Bleus s’ils l’emportent

Une forte pression sur les Bleus

C’est parti, la Coupe du monde a donné son coup d’envoi ce 20 novembre. Le public n’était d’ailleurs pas resté jusqu’à la fin… Ce mardi, c’est aux Bleus d’entrer en lice. Ils affronteront l’Australie, qu’ils avaient déjà affronté dans leur match d’ouverture en 2018.

Les débuts de l’équipe de France sont particulièrement attendus. En effet, nous faisons partie, avec l’Argentine ou le Brésil, des grands favoris de cette édition. Cette année au Qatar, avec notre statut de « Champion du monde » , nous sommes l’équipe à abattre. Un statut, qui est très souvent compliqué à porter. Particulièrement si l’on regarde les dernières éditions du Mondial.

Hugo Lloris, qui a dernièrement fait une sortie plutôt controversée, le sait : « Être tenants du titre veut dire qu’on est une équipe à battre, on a pu le ressentir ces dernières années. (…) Depuis le sacre en Russie, on sent des adversaires encore plus motivés à l’idée de nous affronter » . Toutes les équipes seront donc à fond pour briller et faire tomber le champion. D’ailleurs, si l’on regarde les dernières éditions, les champions sortants sont toujours sortis dès la phase de poule (hormis le Brésil en 2006 qui a atteint les quarts).

À lire aussi : Coupe du Monde 2022 : qui est vraiment Ghanim al-Muftah,le jeune homme handicapé, star de la cérémonie d’ouverture ?

Une malédiction qui court depuis 2002

Cette malédiction a d’ailleurs commencé avec les Bleus (champion du monde en 1998) qui ont été éliminés en phase de groupe en 2002. L’équipe de Roger Lemerre termine à la dernière place de leur groupe lors de cette édition. Ils sont battus cette année-là par le Sénégal et le Danemark. Ils font match nul contre l’Uruguay.

En 2010, c’est au tour de l’Italie. En Afrique du Sud, ils font deux matchs nuls contre la Nouvelle-Zélande et le Paraguay. Ils perdent contre la Slovaquie. Ils sont éliminés alors que le groupe était facilement à leur portée. Rebelote en 2014 pour l’Espagne. La « Roja » sort d’un triplé Euro-Coupe du Monde-Euro. Ils arrivent au Brésil et sont humiliés par les Pays-Bas (5-1). Ils sont ensuite battus par le Chili. Finalement, ils gagnent contre l’Australie, mais c’est trop tard, ils sont éliminés.

Finalement, on l’a vu lors de la dernière Coupe du monde, celle qu’on a gagnée en 2018 : L‘Allemagne a subi le même sort. D’entrée, l’équipe de Joachim Löw perd contre le Mexique. Ils gagnent sur le fil contre la Suède. Et finalement, après avoir poussé tout le match, ils encaissent 2 buts coup sur coup contre la Corée du Sud. La Mannschaft est éliminée.

Les résultats des champions du monde lors de l’édition suivant leur titre | AFP

Blessures, résultats moyens et malédiction, la France peut-elle le faire ?

La malédiction a de quoi faire trembler les Bleus. D’autant plus que les joueurs de Didier Deschamps n’arrivent pas forcément dans la meilleure des formes. Les derniers résultats sont très moyens. Quelques affaires extra-sportives ont éclaté dernièrement. Et finalement, un bon nombre de tauliers ne seront pas de la partie. En effet, N’golo Kanté, Paul Pogba, Presnel Kimpembe, Christopher Nkunku et Karim Benzema sont blessés.

On l’a vu, il est très compliqué pour les champions du monde de réussir leur premier match. Une défaite dès l’ouverture de la compétition est souvent signe d’élimination. Il est donc crucial pour Mbappé, Griezmann et leurs coéquipiers de battre l’Australie ce soir. Et si possible avec la manière, afin d’envoyer un message fort aux adversaires.

Une malédiction est faite pour être rompue ! La France, et ses joueurs évoluant dans les meilleurs clubs d’Europe, ont la qualité pour le faire. Depuis la coupe du monde en 1930, deux pays ont réussi à soulever le trophée deux fois d’affilée : l’Italie (1934 et 1938) et le Brésil (1958 et 1962).

À lire aussi : Lionel Messi et Cristiano Ronaldo cassent internet avec une pub Louis Vuitton !

0